Grève SNCF : une nouvelle "journée sans cheminots" le 12 juin ?

Grève SNCF : une nouvelle "journée sans cheminots" le 12 juin ?
Le 14 mai dernier, lors de la première "journée sans cheminots", la mobilisation avait été très forte avec près de 30% de grévistes.

Orange avec AFP, publié le lundi 04 juin 2018 à 11h10

Une nouvelle journée de mobilisation devrait être organisée à la veille du passage du projet de loi de réforme de la SNCF en commission mixte paritaire, selon Europe 1.

"Faire pression une dernière fois". Les syndicats veulent poursuivre la mobilisation et organiser une seconde "journée sans cheminots", le mardi 12 juin, à l'image de celle organisé le 14 mai dernier, selon Europe 1.

Un nouvel épisode de blocage qui devrait être annoncé prochainement alors même que la treizième séquence de grève à la SNCF s'achève ce lundi 4 juin. Le projet de loi de la réforme ferroviaire devrait être voté au Sénat, mardi 5 juin.



Et la date n'a pas été choisie au hasard. Cette nouvelle journée de mobilisation aura lieu le premier jour de la quinzième séquence de grève et à la veille du passage du projet de loi en commission mixte paritaire, "où députés et sénateurs se mettront d'accord sur une version définitive du texte", précise Europe 1. Lors de la première "journée sans cheminots", le 14 mai dernier, la mobilisation avait été très forte avec près de 30% de grévistes parmi les agents de la SNCF et d'importantes perturbations sur le réseau ferroviaire.

"Maintenir la pression" sur le gouvernement
Les syndicats CGT-cheminots, Unsa-ferroviaire, SUD-Rail et CFDT-cheminots avaient alors appelé à une "journée sans cheminots", dont l'objectif "était "zéro train", pour "maintenir la pression" sur le gouvernement. Selon la radio, cette journée pourrait être "un baroud d'honneur" pour des syndicats réformistes comme la CFDT et l'Unsa, qui ont négocié la reprise de 35 milliards d'euros de dette SNCF par l'Etat.

Ces deux syndicats ont plusieurs fois exprimé leur volonté de sortir de la crise au plus vite. La CGT et Sud, eux, ont laissé entendre que leur mouvement pourrait se poursuivre pendant les vacances d'été.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU