Grève SNCF : trois cheminots vont marcher de l'Ariège jusqu'à l'Elysée

Grève SNCF : trois cheminots vont marcher de l'Ariège jusqu'à l'Elysée
Des cheminots, en gare de Lille, le 3 avril 2018.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 08 avril 2018 à 21h03

Au rythme de 25 à 30 kilomètres par jour, les grévistes comptent rejoindre Paris le 8 mai prochain.

Lundi 9 avril, deux cheminots et un retraité de la SNCF vont aller, à pied, de la gare ferroviaire de Pamiers, en Ariège, jusqu'au palais de l'Elysée, à Paris.

"On va suivre le rail et aller à la rencontre des cheminots en lutte, mais aussi des citoyens, des Français, pour expliquer nos conditions de travail", explique l'un des trois cheminots "marcheurs", Régis Rousse, au micro de France Info.



"Derrière cette grève, il y a des humains"

Le périple des cheminots, baptisé "Marche ou Grève" va traverser une douzaine de départements : la Haute-Garonne, du Tarn-et-Garonne, du Lot, de la Corrèze, la Haute-Vienne, la Creuse, l'Indre, le Cher, le Loir-et-Cher, le Loiret, l'Eure-et-Loir et l'Essonne.

"On veut faire prendre conscience aux gens que tout ce qui se dit par rapport à nos pseudo-privilèges est exagéré", explique encore Régis Rousse, qui ajoute : "On veut montrer qu'on n'est pas des pions. Derrière cette grève, il y a des humains".



"Souvent, les gens pensent que notre statut n'a jamais été touché. Mais si ! Concernant les retraites par exemple, moi je devrai partir à 62 ans, comme dans le privé, et non à 52 ans", renchérit Sébastien Phalippou, employé au service caténaire de la SNCF depuis avril 1999.



Avec ses collègues marcheurs, ils ont également lancé une pétition, qu'ils comptent faire signer au fil de leurs étapes. Leur marche doit s'achever le 8 mai prochain, devant le palais de l'Elysée. Les cheminots espèrent rencontrer le gouvernement pour "transmettre les résultats" de leur pétition.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU