Grève : l'Unsa appelle à une "pause" pendant les vacances de Noël, la CFDT consulte

Grève : l'Unsa appelle à une "pause" pendant les vacances de Noël, la CFDT consulte
Laurent Escure à Paris, le 19 décembre 2019.

, publié le vendredi 20 décembre 2019 à 10h55

Le syndicat a constaté une "position d'ouverture" du gouvernement, mais n'hésitera pas à remobiliser.

L'Unsa a appelé jeudi 19 décembre à une "pause" dans le mouvement de contestation contre la réforme des retraites, a indiqué son secrétaire général, Laurent Escure, aux journalistes à la sortie de la réunion à Matignon.

Cette pause est décidée "pour les vacances scolaires", a précisé à l'AFP Didier Mathis, secrétaire général de l'Unsa ferroviaire, deuxième syndicat de la SNCF, qui représente 7,5% des conducteurs et contrôleurs. 


"Sur les transactions sectorielles, on a eu la confirmation d'une garantie offerte sur le contrat social et moral du secteur des transports publics", a expliqué Laurent Escure. "Le bureau fédéral de l'Unsa ferroviaire a décidé de prendre acte de ces avancées et d'appeler (...) à une pause à la SNCF du mouvement", a-t-il poursuivi, en ajoutant qu"'à la RATP il y a un dialogue entre la direction et les agents".


Dans un communiqué, l'Unsa ferroviaire explique décider cette pause "dans un souci de dialogue social et de continuité du service public", après avoir "constaté une position d'ouverture de la part du gouvernement qui propose, pour la première fois, des avancées notables". Mais "en fonction de l'issue des prochaines négociations", elle "n'hésitera pas à remobiliser".

De leur côté, la CGT-Cheminots et SUD-Rail, 1er et 3e syndicats à la SNCF, appellent à continuer la grève. La CFDT-Cheminots, 4e syndicat, "consultera ses instances vendredi matin" pour prendre une décision, a déclaré son secrétaire général adjoint, Rémi Aufrère-Privel, dont l'organisation représente plus de 18% des conducteurs de train et plus de 12% des contrôleurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.