Grève chez Carrefour : des blocages et fermetures de magasins en prévision samedi

Grève chez Carrefour : des blocages et fermetures de magasins en prévision samedi

Des manifestants devant un magasin Carrefour à Aix-en-Provence, le 8 février

Orange avec AFP, publié le vendredi 30 mars 2018 à 11h19

Les salariés de l'enseigne de grande distribution se préparent à une grève exceptionnelle pour le week-end de Pâques. Ils protestent contre l'annonce de plusieurs milliers de suppressions de postes ainsi que la vente de magasins.

Supermarchés bloqués, entrepôts à l'arrêt : les employés du groupe Carrefour sont appelés à débrayer à travers tout le pays samedi 31 mars, en plein week-end de Pâques. Les syndicats espèrent imposer une "grève générale" pour faire plier la direction, qui prévoit de se séparer de milliers d'emplois.  

Alexandre Bompard, qui a pris les rênes du groupe l'été dernier, avait dévoilé en janvier dernier son "plan de transformation" qui prévoit 2.400 suppressions d'emplois et le changement de gérance de plusieurs hypermarchés. L'annonce d'une participation annuelle moyenne de 57 euros, contre 610 l'an dernier, a également mis le feu aux poudres. 

57 euros de prime

"Consciente de l'impact de cette baisse sur le pouvoir d'achat", la direction a proposé de relever ce montant à 407 euros, mais sans désamorcer la fronde. Les actionnaires vont toucher, eux, 356 millions d'euros de dividendes, font valoir les syndicats. Le mécontentement touche aussi les cadres. S'il ne s'associe pas au mouvement, leur syndicat, le SNEC CFE-CGC, appelle à la "déconnexion totale" de 9 heures à 11 heures vendredi dans toutes les sociétés du groupe. 

"Exceptionnel" selon FO, voire inédit selon la CFDT, le mouvement qui s'annonce est à la mesure de la colère qui gronde parmi les salariés du géant de la grande distribution. De leur "inquiétude" aussi, dit la CGT. Il traduit également une très forte "dégradation" du dialogue social.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.