Grève à la SNCF : le soutien des Français s'érode

Grève à la SNCF : le soutien des Français s'érode
Le soutien à la grève à la SNCF reste minoritaire depuis plus d'un mois.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 22 avril 2018 à 09h30

Le soutien à la grève des cheminots s'affaiblit : selon un sondage Ifop, publié par le Journal du Dimanche (JDD), 43% des Français la jugent "justifiée", soit trois points de moins en une semaine.

À l'inverse, 57% (+3 points) des personnes interrogées considèrent que le mouvement des cheminots n'est "pas justifié". Depuis la mi-mars, le soutien à la grève avait oscillé entre 42% et 47% dans les enquêtes de l'Ifop.

Il avait atteint son point haut le 11 avril dernier. Une majorité de Français (61%) - le même pourcentage que lors du précédent sondage - souhaitent que le gouvernement aille "au bout de la réforme de la SNCF telle qu'elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations et aux grèves". Ils n'étaient que 51% fin mars.



78% des sondés pensent enfin que le gouvernement ira jusqu'au bout de la réforme sans céder aux grévistes (+4 points). Depuis début avril, les syndicats de cheminots CGT, Unsa, SUD rail et CFDT sont en grève à intervalles réguliers pour protester contre la réforme de la SNCF, entraînant de fortes perturbations du trafic. La prochaine séquence de grève est prévue lundi et mardi prochains.



L'ampleur des perturbations sera connue ce dimanche à 17h, mais la SNCF s'est déjà adaptée au mouvement en rouvrant les réservations pour les TGV et les Intercités, jusque-là gelées les jours de grève. La circulation des trains affichés ces jours-là sera garantie. 250 TGV devraient circuler chaque jours, contre 100 lors des premiers jours du mouvement social et 800 en temps normal.

Ce sondage a été réalisé en ligne les 19 et 20 avril  auprès d'un échantillon de 1.009  personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU