Greffe de trachée : une première mondiale française

Greffe de trachée : une première mondiale française©FRANCE 3

franceinfo, publié le lundi 21 mai 2018 à 14h58

Il est aujourd'hui en parfaite santé, mais Éric Volery revient de loin. Ce Marseillais de 40 ans souffrait du rétrécissement chronique de sa trachée et de graves difficultés respiratoires. Sa rencontre avec le professeur Martinod, de l'hôpital Avicenne de Bobigny (Seine-Saint-Denis), a changé sa vie. Éric Volery fait partie de ces 13 patients qui ont bénéficié d'une prouesse médicale, une première mondiale : la greffe d'un organe respiratoire au niveau de la trachée ou des bronches, avec une technique inédite. Les tissus malades ont été remplacés par l'aorte abdominale de donneurs décédés.

Seul un patient n'a pas survécu

"L'intérêt majeur, c'est que ce tissu n'induit que très peu de réactions immunologiques", explique le professeur Emmanuel Martinod. En d'autres

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.