Grasse : les zones d'ombre de l'enquête

Grasse : les zones d'ombre de l'enquête©Capture d'écran franceinfo

franceinfo, publié le dimanche 19 mars 2017 à 11h18

Le jeune Killian, après 48 heures de garde à vue, a reconnu son projet criminel. Il l'a même revendiqué : depuis plusieurs semaines, il s'apprêtait à passer à l'acte.

Il a même constitué un arsenal, avec un fusil à pompe, un pistolet à grenaille, un revolver et des engins explosifs.

Mais il ne voulait pas agir au hasard, il avait déterminé des cibles dans sa tête, des élèves de sa classe avec lesquels il avait des différends. Mais il n'aurait pas été un souffre-douleur en quête de vengeance.



"Il n'évoque pas lui-même le terme de harcèlement. Il semblait animé à l'égard d'un certain nombre de victimes - le nombre reste à déterminer, entre 8, 13 ou 14 - d'un ressentiment tel qu'il souhaitait s'en prendre à leurs jours", explique Fabienne Atzori, le procureur de la République de Grasse. Le jeune Killian postait sur la messagerie de sa classe des vidéos ultras violentes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
13 commentaires - Grasse : les zones d'ombre de l'enquête
  • En France il y a beaucoup de chasseurs . Et les chasseurs ont un ou plusieurs fusils ou carabines. Malheureusement très peu ont des armoires genre coffres fermés à clefs . Les Fusils sont souvent accrochés au dessus de la cheminée pour les montrer et dire qu'ils sont chasseurs.

  • pourquoi personne n' a réagit tout le monde savait c'est impensable il faut attendre des morts pour intervenir lamentable notre pays .

  • Bizarrement cet attentat car c'est bien de cela dont il s'agit n'a pas été commis par un musulman !! Et là on n'entend pas le FN !! Y aura t'il pour le FN de bons et mauvais attentats et donc de bonnes et mauvaises victimes !!!!

  • mince alors alors ou tout le monde communique par smartphone et de ces nombreuses applications...pour un différent n'excuse pas la volonté de régler par les armes. il n'y a plus de langage, qu'est ce que çà veut dire?

  • non bab26 , les passions vous égarent-, les zones d'ombre sont dans les familles où on stocke des armes sans le cacher aux enfants.