France

Grandes surfaces : pourquoi les promotions désertent-elles les rayons ?

© ANDBZ/ABACA - Le nombre de références en promotion a chuté de 4,6%

Le nombre de promotions est en baisse depuis le début de l’année. Elle touche surtout les produits des grandes marques.

Les promotions désertent les rayons des grandes surfaces. Et ce, alors même que l’inflation a fait bondir les prix initiaux, selon Bfmtv. Selon l’institut d’analyse Circana, les tarifs des grandes surfaces ont pris 2,1% en deux ans.

Parallèlement, le nombre de références en promotion a chuté de 4,6%, sur les 11 premiers mois de l'année 2023, par rapport à la même période en 2022. Le phénomène aurait pris de l’ampleur depuis le mois de mai, au moment où fournisseurs et distributeurs ont entamé des négociations pour baisser les prix.

Des promotions moins nombreuses et moins... intéressantes

Tous les produits ne sont pas logés à la même enseigne. La baisse des offres “prix cassés” concerne surtout les produits de marque. Le nombre de produits de marque en promotion a chuté de 6,5% sur un an, contre une hausse de 4% pour les marques distributeur.

Les promotions sont non seulement “moins nombreuses” mais aussi “moins intéressantes” : le rabais moyen est passé de 28,5% en 2022 à 27% cette année, quand le consommateur estime qu’une bonne affaire vaut au moins -31%.

Côté enseignes, les supermarchés Carrefour et E. Leclerc enregistrent la plus forte baisse de promos. Auchan et Monoprix sont les deux seules grandes surfaces à avoir augmenté leurs offres "prix cassés” sur la période.

Résultat : les Français boudent les promos. La part des ventes faites en promotion a baissé de 0,7% en 2023. Même si 46% des consommateurs sont toujours avides de rabais pour réduire leurs dépenses, selon une enquête.

publié le 3 décembre à 12h30, Delphine Schiltz, 6Médias

Liens commerciaux