Grandes marées : déjà trois morts à déplorer, les bons gestes à adopter

Grandes marées : déjà trois morts à déplorer, les bons gestes à adopter©Panoramic (photo d'illustration)

, publié le mardi 30 mars 2021 à 18h19

France Bleu rapporte la mise en garde de la préfecture maritime de l'Atlantique mardi 30 mars. Elle appelle les passants à redoubler de vigilance après les nombreux sauvetages recensés ces derniers jours.

La prudence est de mise sur la façade atlantique du pays. Au vu des dernières observations météorologiques, la préfecture maritime de l'Atlantique met en garde les habitants, souligne France Bleu. Les météorologues ont constaté qu'actuellement avait lieu la plus importante période des grandes marées, avec des coefficients de 112 mardi 30 et et 111 mercredi 31 mars. Les risques d'accidents sont donc élevés.


Avec le début du printemps, la mer est marquée « par l'effet de la houle résiduelle générée par les dépressions hivernales ». Elle entraîne alors des « vagues déferlantes espacées de plusieurs minutes » qui pourraient s'avérer dangereuses pour les promeneurs qui décident de s'approcher des rochers.

Déjà plusieurs victimes

Les grandes marées ont déjà entraîné plusieurs drames. France Bleu rapporte qu'un pêcheur à pied a perdu la vie mardi midi à Saint-Guénolé (Finistère). Une vague l'a emporté. Du côté de Larmor-Baden (Morbihan) lundi, le courant a emporté un homme âgé de 56 ans. Un autre, âgé lui d'une soixantaine d'années, est mort noyé à Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan) à cause d'une vague.

Plusieurs opérations de sauvetage ont également été effectuées par les CROSS (Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage) lundi. France Bleu rappelle plusieurs gestes à respecter pour éviter de se mettre en danger. Il faut notamment conserver un repère visuel ainsi qu'un moyen de communication fonctionnel, toujours se renseigner sur les prévisions météorologiques ou même éviter de se balader seul et proche de la mer lors des heures de fort courant à la mi-marée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.