Grand Prix de Bahreïn : Romain Grosjean miraculé après un terrible accident

Grand Prix de Bahreïn : Romain Grosjean miraculé après un terrible accident
La monoplace de Romain Grosjean a pris feu après le choc au Grand Prix de Bahreïn, dimanche 29 novembre.
A lire aussi

, publié le dimanche 29 novembre 2020 à 16h00

La monoplace du pilote français a explosé à la suite d'un choc très lourd au premier tour du Grand Prix de Bahreïn. Pris dans les flammes, le pilote a pu s'extraire de la carcasse.

Les images font froid dans le dos.

Au premier tour du Grand Prix de Formule 1 de Bahreïn, le pilote français, Romain Grosjean, a été victime d'un terrible accident, ayant provoqué un drapeau rouge suspendant la course.


Sa monoplace a percuté le rail à très haute vitesse, provoquant une explosion. La voiture de l'écurie Haas, a été coupée en deux. Pris dans les flammes, le pilote a mis plusieurs secondes à s'extraire du rail avec l'aide d'un commissaire de course arrivé immédiatement sur place, équipé d'un extincteur.

Le Français a confirmé par radio qu'il allait bien avant de prendre place dans la voiture médicale pour être examiné comme le prévoit le protocole. Sonné, il souffre, selon Canal +, diffuseur du Grand Prix, de brûlures aux chevilles et aux mains. Il a été évacué par hélicoptère.

Impact de 53 g 

"Il a peut-être des côtes cassés, mais il va bien. Je pense qu'on a été chanceux", a indiqué le patron de l'écurie Haas, Günther Steiner. L'impact subi par la monoplace de Grosjean est évalué à 53 g (unité d'accélération), a précisé la Fédération internationale de l'automobile (FIA). A titre de comparaison, le décollage d'un avion de ligne est évalué à 0,4 g, le départ de montagnes russes entre 0,5 et 3,3 g.

Le dernier accident mortel en F1 est celui du Français Jules Bianchi, entré en collision avec une grue au Grand Prix du Japon en octobre 2014. Le pilote français de Formule 2 Anthoine Hubert a lui perdu la vie dans un crash avec une autre monoplace au GP de Belgique en 2019.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.