Grand froid : pouvoirs publics et particuliers se mobilisent pour aider les sans-abri

Grand froid : pouvoirs publics et particuliers se mobilisent pour aider les sans-abri©Panoramic

, publié le samedi 13 février 2021 à 13h35

Plusieurs médias locaux se sont fait l'écho d'initiatives solidaires menées auprès des sans-abri, particulièrement exposés à la vague de froid qui touche une partie de la France depuis quelques jours. Et les pouvoirs publics n'ont pas été les seuls à proposer le gîte et le couvert aux plus démunis. 

De la Normandie au Grand-Est en passant par le Centre-Val de Loire, la Bourgogne-Franche-Comté ou l'Île-de-France, c'est une grande partie de la France qui, depuis plusieurs jours désormais, est frappée par une vague de froid.

Les températures se maintiennent sous la barre du 0°C et le ressenti est parfois plus glacial encore, à cause d'un vent polaire. Dans ces conditions, les personnes sans-abri se retrouvent forcément en grand danger. C'est pourquoi certains ont pris la décision de leur venir en aide.



À Strasbourg, la préfecture du Bas-Rhin a ainsi réquisitionné un gymnase et y a installé 40 lits. Comme le révèle France 3 Grand-Est, des hommes - femmes et enfants sont orientés vers d'autres structures - peuvent donc y trouver un endroit où dormir, se laver et manger au chaud. Cette installation provisoire, préparée en urgence alors que la ville compte environ 6 560 places d'hébergement cet hiver, restera ouverte jusqu'au 16 février. 

"Je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose" 

Mais les pouvoirs publics n'ont pas été les seuls à réagir. À Villeurbanne (Rhône), Cyrille Bonnin, le directeur de la salle de concerts Le Transbordeur, s'est ému que les sans-abri vivant dans un bidonville voisin restent exposés au froid. Son établissement est fermé depuis des mois en raison de la crise sanitaire. Il a proposé d'en ouvrir les portes à ces familles en grande précarité. "On a une salle, du chauffage, des loges avec des douches. Des équipes mobilisables, que les actionnaires et la direction sont prêts à payer", a énuméré le responsable des lieux sur son mur Facebook, comme cela a été relayé par le Dauphiné Libéré

Interrogée à ce sujet, la préfecture du Rhône a déclaré à 20 Minutes qu'elle travaillait sur "d'autres solutions". À Wattrelos (Nord), Abdel Farrak a, lui, offert le gîte et le couvert à des SDF venus se réchauffer aux Salons des Orchidées, où se déroulent habituellement des réceptions dans le cadre de mariages, par exemple. "Quand j'ai vu que la météo annonçait des températures ressenties de -15 C°, je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose," a témoigné le gérant des lieux auprès de 20 Minutes. Il n'a pas été le seul à faire un geste, puisque son message publié sur les réseaux sociaux lui a permis de récupérer des colis alimentaires, des matelas et autres sacs de couchage. En tenant compte de la distanciation sociale, son établissement peut héberger jusqu'à 20 personnes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.