Grand froid : à quoi faut-il vraiment s'attendre ?

Grand froid : à quoi faut-il vraiment s'attendre ?©Panoramic

Texte 6Medias, Vidéo franceinfo , publié le jeudi 22 février 2018 à 19h48

Alors qu'une vague de froid commence à frapper la France, pourquoi relève-t-on une différence significative entre température réelle et froid ressenti ? Comme l'explique France Bleu ce jeudi 22 février, se basant sur les données de Météo France, cette différence est due au vent qui accentue la sensation de froid. D'après les prévisions de Météo France, une température de 0 degré, associée à un vent de 4 Km/h, donne ainsi l'impression qu'il fait -14°C.

De même, une température de l'air sous abri de -10°C correspondra à un ressenti de -21°C.

Afin de mesurer les effets du vent, les météorologues calculent la température ressentie à l'aide d'un savant calcul mathématique prenant en compte la température de l'air et la vitesse du vent. "Par une température de l'air de -10°C et un vent de 30 km/h, il sera par exemple de -20. Cela signifie que la sensation sur la peau sera voisine de celle éprouvée sous une température de -20°C par une journée sans vent", indique Météo France en précisant qu'en "l'absence de vent, il se forme au contact de la peau une mince couche d'air réchauffé par l'organisme et humidifié par évaporation de l'eau présente à sa surface. Lorsqu'il y a du vent, cette pellicule isolante est continuellement balayée. La peau est alors au contact d'un air à la fois plus froid et plus sec, sans cesse renouvelé."



Pour rappel, la France avait connu une vague de froid de 27 jours, en 1956, avec des températures de -10°C (indicateur thermique). La semaine prochaine, Météo France annonce des températures minimales de -6 à -10 °C au nord et à l'est de l'Hexagone, -2 à -6 °C sur les côtes de la Manche et de l'Atlantique et dans les plaines du Sud-Ouest, 0 à -4 °C près de la Méditerranée. Il faut remonter à la vague de froid de fin février/début mars 2005 pour trouver des températures aussi basses à la même époque.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
101 commentaires - Grand froid : à quoi faut-il vraiment s'attendre ?
  • Courage, couvrez vous comme les oignons, buvez chaud et pensez que le printemps est pour le 21 mars, MÊME PAS UN MOIS !

  • avatar
    Dame-Hermeline  (privé) -

    Et dire qu'il y a des imbéciles pour s'imaginer que dormir dehors est un choix...

  • Attendons-nous à l'hiver qui se terminera dans un mois ...

  • TEMPERATURE RESSENTIE ; Mythe ou réalité ?

    Lorsque l'on est dans un air calme à 21-22° C on ne ressent aucune impression de froid mais si l'on se plonge dans de l'eau à 21-22°C on ressent une impression de froid. Pourquoi ?

    Parce que l'air est un bon isolant thermique alors que l'eau est bonne conductrice de la chaleur.

    Or le corps étant à 37°C va avoir tendance à céder sa chaleur au milieu qui l'entoure et qui est plus froid que lui.

    Par ailleurs la physique des échanges thermiques fait que l'échange thermique est d'autant plus intense que le fluide ambiant a une vitesse plus grande;ce qui va augmenter d'autant l'importance du refroidissement et;donc;l'impression de ressenti ! ! !

    Alerte météo: - 20% sur toute commande chez Damart.

    vous n'aimez pas les cheminots ,et pour ainsi dire le reste de la France ne vous inquiétez pas Wauquiez arrive

  • 2005 ! Oh ! Pour moi la dernière vague de froid date de 2012, début février exactement elle a durée 13 jours, -19°c à Reims, -10°c dans le nord de Marseille. Les températures atteignent des records pas enregistrés depuis 25ans : -16,4° sont observés à Orléans !
    Donc pourquoi 2005 !

    avatar
    Dame-Hermeline  (privé) -

    Ne cherchez pas : les records sont établis sur Paris et Paris, c'est bien connu, est la France entière, voyons...