"GJ-France" : les Gilets jaunes ont leur application mobile

"GJ-France" : les Gilets jaunes ont leur application mobile
Priscillia Ludosky, le 6 janvier 2019, à Paris

Orange avec AFP-Services, publié le samedi 19 janvier 2019 à 16h30

Priscillia Ludosky, figure du mouvement des "Gilets jaunes", a annoncé le lancement de l'application "GJ-France", vendredi 18 janvier. 

Après les groupes Facebook et les comptes Twitter, le mouvement des "Gilets jaunes" s'est doté d'un nouvel outil numérique, sur smartphone. L'application "GJ-France", déployée vendredi 18 janvier, est disponible "pour le moment" sur les téléphones Android, mais "devrait sortir sous peu sur iOS" (systèmes d'exploitation des iPhone, ndlr), précise le mouvement "La France En Colère" sur sa page Facebook.



Selon la description fournie sur la page de téléchargement, l'application "a pour objectif de répondre" à des questions relatives au comptage et à l'organisation des "Gilets jaunes".

"Héberge ton Gilet Jaune"

L'application propose ainsi une page intitulée "Les VRAIS chiffres des GJ", supposée recenser les "Actifs terrains" par journée de mobilisation. La plateforme mobile affiche également un compteur des "Soutiens Gilets-Jaunes", établi à partir du nombre d'utilisateurs de l'application "ayant témoigné leur soutien depuis la page "Je soutiens les GJ".

L'application, qui comptait déjà plus de 10000 téléchargements au samedi 19 janvier 16h, promet également la mise en place prochaine d'un "système d'entraide" pour organiser les déplacements de gilets-jaunes. Une fonctionnalité "Héberge ton Gilet Jaune", qui vise à "proposer ou rechercher un hébergement à proximité d'un évènement", devrait également voir prochainement le jour, selon les développeurs de l'application.Faute d'organisateurs, le mouvement est soumis au seul comptage officiel du ministère de l'Intérieur. Certains manifestants avaient toutefois leur propre décompte sur une page Facebook intitulée "Le nombre jaune".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.