Gironde: un père et son fils accusé d'avoir percuté et tué un gendarme retrouvés mort

Gironde: un père et son fils accusé d'avoir percuté et tué un gendarme retrouvés mort

Un adolescent de 15 ans, récemment mis en examen pour avoir tué un gendarme le 4 février avec sa moto de cross trafiquée, a été retrouvé mort avec son père

AFP, publié le mardi 20 février 2018 à 11h30

Un adolescent de 15 ans, récemment mis en examen pour avoir tué un gendarme le 4 février avec sa moto de cross trafiquée, a été retrouvé mardi matin mort, ainsi que son père, dans un bois proche de leur domicile de Salles (Gironde), a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Les enquêteurs privilégient la piste du suicide, sans que l'on en connaisse dans un premier temps les circonstances. Le parquet doit communiquer dans la journée.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Gironde: un père et son fils accusé d'avoir percuté et tué un gendarme retrouvés mort
  • ça c un malheur, les parents qui laissent faire leur progéniture c se qui arrive souvent. Plus de discipline nulle part voilà ou on en est...

  • tristes morts.un père qui n'a pas supporté que son fils n'ait pas respecté les gendarmes.Aujourd'hui l'éducation,les médias sont trop éloignés de l'apprentissage des valeurs,des respects.toutes ces histoires,ces films où l'on apprends a fuir,a éviter les controles etc.notre société est vraiment malade.on a vu les médias relayé les défenseurs du tueur de Maylis.pourquoi le jeune avait il déjà un engin pas fait pour lui?était il forte tête ou à l'opposé paniqué et avait foncé sans maitriser la situation..Sa fin à lui et celle de son père ne réssuciteront pas le gendarme et mettent encore d'autres personnes dans la peine

  • ici, le père a intégré la responsabilité de son fils, il s'en estime responsable et allez comprendre pourquoi, il se punit des faiblesses qu'il a consenties, en supprimant son fils, puis se supprime lui même... une forme de justice ? quel courage après tant de faiblesse, probablement.

  • Triste fin pour toutes ces personnes tant le gendarme père de famille que pour le jeune ado et son père, le respect devrait s'apprendre dès le plus jeune âge c'était le cas il y a quelques décennies dans les familles et à l'école primaire mais aujourd'hui ??...

  • L'honneur d'un papa, de nos jours cela n'existe plus. Respects.