Gironde : "pas sûr d'avoir assez de carburant", un pilote refuse de décoller

Gironde : "pas sûr d'avoir assez de carburant", un pilote refuse de décoller
Un avion EasyJet à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, le 28 mars 2018.

Orange avec AFP, publié le samedi 21 avril 2018 à 18h06

L'avion a finalement pu décoller avec une heure et demie de retard.

Un pilote de la compagnie EasyJet a refusé de décoller de l'aéroport de Bordeaux, en Gironde, jeudi 19 avril, car il "n'était pas sûr d'avoir assez de carburant", rapporte un journaliste de 20 Minutes qui était à bord de l'appareil.



"Nous avons des doutes sur la quantité de kérosène dans notre réservoir. On n'est pas sûr d'en avoir assez pour faire notre vol. On va vérifier ça sur nos ordinateurs puis physiquement dans le réservoir", a lancé le pilote au micro, face à des passagers stupéfaits.

Une visite du cockpit pour patienter

"Il n'y a rien d'anormal sur nos ordinateurs mais on va quand même faire une vérification dans le réservoir. Ça va prendre au moins 30 minutes", a prévenu le chef de bord.

Pour faire patienter les passagers, le pilote leur a proposé de visiter le cockpit et de "prendre des photos avec les pilotes". Les passagers se sont alors dépêchés d'aller faire la queue à l'entrée de la cabine, toujours selon le journaliste.

L'avion a finalement pu décoller 1 heure et demie après l'heure prévue.L'appareil disposait de suffisamment de kérosène pour rejoindre l'aéroport de Marseille.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.