Le phare de Cordouan et Vichy inscrits au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco

Le phare de Cordouan et Vichy inscrits au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco
Photo d'illustration

publié le samedi 24 juillet 2021 à 20h20

Et deux de plus : le plus vieux phare d'Europe, situé à l'entrée de l'estuaire de la Gironde, ainsi la ville d'eau Vichy ont intégré samedi la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.

Surnommé le "roi des phares" pour son histoire et sa prestance, Cordouan, sentinelle maritime battue par le vent et la houle depuis 400 ans, entre océan Atlantique et estuaire de la Gironde, est entré samedi 24 juillet au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco.


L'imposante tour tronconique de pierre claire, qui balise l'entrée du plus grand estuaire d'Europe, entre Verdon-sur-Mer (Gironde) et Royan (Charente-Maritime), est ainsi le deuxième phare inscrit sur sa liste par l'Unesco, après celui de La Corogne en Espagne.


Un bâtiment "à la mesure du pouvoir royal" Voulu par Henri III pour remplacer une vieille tour à feu anglaise, construit sous Henri IV et rehaussé sous Louis XVI, le phare avait été inauguré en 1611. La ministre de la Mer Annick Girardin a salué "une victoire pour le patrimoine maritime français".

"Mais elle implique une grande responsabilité, celle de continuer à préserver ce site exceptionnel pour les générations futures", a-t-elle ajouté. "Après avoir guidé des milliers de marins et leurs embarcations, ce phare continue de symboliser le génie français et possède une place à part dans notre patrimoine maritime national", a également souligné la ministre.

Un monument propriété de l'État

Le bâtiment, propriété de l'État, est néanmoins géré par le Syndicat mixte pour le développement durable de l'estuaire de la Gironde (Smiddest). C'est  ce dernier, et l'administration française, qui ont porté la candidature du monument à l'Unesco, à partir de 2016, expliquent les services du phare dans un communiqué.




Sur Twitter, Roselyne Bachelot s'est félicité de cette classification.


Les grandes villes d'eau d'Europe, dont Vichy, inscrites au Patrimoine mondial

Cordouan n'est pas le seul site français à intégrer samedi le Patrimoine mondial de l'Unesco. La ville de Vichy a également vu son dossier validé, tout comme 10 autres "grandes villes d'eau d'Europe".  Le Comité du Patrimoine a reconnu la valeur universelle de ces villes qui bien que "différentes... se sont développées autour de sources d'eau minérale, qui ont été le catalyseur d'un modèle d'organisation spatiale dédié aux fonctions curatives, thérapeutiques, récréatives et sociales". 

Ces "eaux" ont donné leur cachet à ces villes, en couplant des activités à visées thérapeutiques à des activités de loisirs, dans un environnement composé de parcs urbains et de promenades prisés des curistes, mais aussi de théâtres et de salles de concert par exemple. Elles présentaient "un important échange d'idées innovantes qui ont influencé le développement de la médecine, de la balnéothérapie et des activités de loisirs". 

Le maire de Vichy Frédéric Aguilera a salué sur son compte Facebook une décision "historique". Cette inscription "constitue un formidable levier pour faire découvrir largement le patrimoine de Vichy et renforcer le rayonnement de notre ville au-delà des frontières", estime également l'édile, cité dans un communiqué, en ajoutant que ces stations thermales ont été "les pionnières du tourisme moderne". 


 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.