"Gilets jaunes" : un temple de Francs-Maçons dégradé à Tarbes, Christophe Castaner réagit

"Gilets jaunes" : un temple de Francs-Maçons dégradé à Tarbes, Christophe Castaner réagit
Une loge maçonnique du Grand Orient du Liban (illustration)

Orange avec AFP-Services, publié le dimanche 10 mars 2019 à 16h35

Selon La Dépêche du midi, le "saccage" a été perpétré par "plusieurs personnes", qui sont parvenues à s'introduire dans les locaux de la loge maçonnique du Grand Orient de France, à Tarbes.


"Après les juifs, les francs-maçons". Christophe Castaner a réagi à l'annonce des dégradations commises dans un temple maçonnique du centre de Tarbes dans lesquels des "gilets jaunes" s'étaient introduits au cours de la nuit de samedi 9 à dimanche 10 mars. Une enquête judiciaire a été ouverte Selon La Dépêche du Midi, qui a révélé l'affaire, un individu masqué a arraché l'interphone de la loge maçonnique du Grand Orient de France, vers minuit "alors qu'il ne restait qu'une petite centaine de "gilets jaunes" dans le centre-ville".



L'intrus a ensuite pénétré dans le bâtiment, dont il a ouvert le portail. "Plusieurs personnes se sont engouffrées dans les lieux dans un bruit de vitres brisées pour un saccage qui aura duré seulement quelques minutes", rapporte encore le quotidien régional.


Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a salué "l'intervention rapide de la @PoliceNationale "qui a mis fin aux exactions de ces individus qui n'ont d'autre projet que la haine".



Sur une vidéo, mise en ligne sur le site de La Dépêche du Midi, l'on peut voir des meubles renversés et quelques objets maçonniques dégradés alors que des policiers pratiquent les premières constatations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.