"Gilets jaunes" : le gouvernement chiffre à 3 millions d'euros le coût des dégâts sur le réseau routier géré par l'État

"Gilets jaunes" : le gouvernement chiffre à 3 millions d'euros le coût des dégâts sur le réseau routier géré par l'État
Des "gilets jaunes" à Sainte-Eulalie, à côté de Bordeaux, le 17 décembre 2018.

, publié le mardi 05 mars 2019 à 14h10

Le gouvernement estime à 3 millions d'euros le montant des dommages causés sur le réseau entretenu par l'État. Celui-ci ne concerne que 12.000 kilomètres de routes.

 

Le ministère de Transports estimerait à trois millions d'euros le montant des dégâts depuis le début du mouvement des "gilets jaunes" sur le réseau national non concédé. Il s'agit des routes contrôlées par l'État, indique Franceinfo qui révèle l'information mardi 5 mars. Ce réseau, qui représente 12.000 kilomètres de routes, est géré par la DIR, la direction interdépartementale des routes. 



Ce chiffre de trois millions d'euros correspond à divers dommages, déchets à retirer sur la voirie, glissières et dispositifs de sécurité dégradés, chaussées endommagées, panneaux de signalisation à remplacer...  Pour exemple, la DIR Atlantique évalue à 350.000 euros le coût des dégâts sur son réseau. La DIR Ouest les estime de son côté les dommages à 120.000 euros, rapporte Franceinfo. 


Le chiffre avancé ne concerne que le réseau national non concédé, qui représente 18,5 % du trafic en France. "Ce réseau n'a pas été le plus impacté", assure le ministère des Transports. L'estimation ne tient pas compte "du réseau autoroutier qui a subi de très importants dégâts, ni du réseau des voiries communales (dont les ronds-points) qui ont supporté les plus gros dégâts". Le gestionnaire d'autoroutes Vinci avait chiffré le montant des dégâts à plusieurs dizaines de millions dans un communiqué publié le 17 décembre, rappelle Franceinfo. 

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.