Gilets jaunes, l'onde de choc

Gilets jaunes, l'onde de choc©ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

franceinfo, publié le jeudi 06 décembre 2018 à 23h06

Depuis samedi 1er décembre 2018, la France est sous le choc. Des violences sans précédent à Paris, Toulouse ou Le Puy-en-Velay, un président de la République silencieux, un Premier ministre qui n'arrive pas à rencontrer les représentants des gilets jaunes, des barrages qui se poursuivent, des commerçants qui menacent de ne plus payer la TVA, des agriculteurs et des lycéens qui veulent s'engager dans le mouvement des "gilets jaunes"...

Une crise imprévisible

Le mouvement de contestation largement relayé sur les réseaux sociaux est né de la flambée des prix des carburants ces derniers mois. Mardi 4 décembre, Matignon a annoncé un moratoire de six mois sur la hausse de la taxe des carburants prévue pour le 1er janvier 2019. Le lendemain, cette hausse est finalement

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.