"Gilets jaunes" : Jacline Mouraud affirme avoir reçu des menaces de mort

"Gilets jaunes" : Jacline Mouraud affirme avoir reçu des menaces de mort
La militante bretonne Jacline Mouraud, le 13 novembre 2018

, publié le lundi 03 décembre 2018 à 12h05

Selon la militante bretonne Jacline Mouraud, des menaces de mort ont été proférées contre le collectif des "gilets jaunes libres" dont elle fait partie.

La crise est plus que jamais tendue. Des "gilets jaunes libres", qui ont appelé à trouver une sortie de crise dans le dialogue, sont visés par des menaces de mort, affirme la militante bretonne Jacline Mouraud qui fait partie de ce collectif.

Selon elle, ces menaces sont l'oeuvre d'autres manifestants.

"On est visé par des espèces de gamins anarchistes qui sont manipulés. On reçoit des appels en pleine nuit, des menaces comme 'on a ton adresse, t'en as plus pour longtemps'. D'autres personnes ont reçu des menaces sur leurs enfants", assure à l'AFP cette femme de 51 ans devenue figure emblématique des "gilets jaunes".



"Il est hors de question que je cautionne des gamins irresponsables qui appellent à tout casser"

Jacline Mouraud affirme avoir déposé "six plaintes". Ces dernières seraient particulièrement nombreuses depuis la publication dans le JDD de dimanche 2 décembre d'une tribune des "gilets jaunes libres" appelant à cesser les violences. "Cette nuit, c'était le summum. C'est clair que ces personnes (qui font des menaces de mort, ndlr) ne veulent pas de résolution du conflit. Elles ne sont là que pour foutre la merde. Un groupe impose sa petite dictature et tous les autres obéissent. Il est hors de question que je cautionne des gamins irresponsables qui appellent à tout casser encore une fois à Paris", s'insurge l'intéressée.

Estimant que "le gouvernement a la solution" s'il écoute les revendications des gilets jaunes, Jacline Mouraud poursuit son appel au calme : "J'ai une question à poser aux gilets jaunes : vous voulez quoi maintenant ? Vous voulez que quelques anarchistes retournent le pays ?"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.