"Gilets jaunes" : Éric Drouet présenté à un procureur

"Gilets jaunes" : Éric Drouet présenté à un procureur
Éric Drouet et Priscilla Ludosky dans le bureau de François Ruffin, le 27 novembre 2018.

publié le dimanche 23 décembre 2018 à 10h33

Le leader des "gilets jaunes" a passé la nuit au dépôt du Tribunal de grande instance de Paris.

Éric Drouet doit être présenté ce dimanche à un magistrat du parquet de Paris qui devrait lui notifier une date de convocation devant le tribunal correctionnel. Le leader des "gilets jaunes" comparaîtra pour port d'arme prohibé de catégorie D et participation à un groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations.

Le parquet de Paris devrait également demander son placement sous contrôle judiciaire d'ici l'audience, selon Le Parisien.

Son avocat dénonce une "arrestation politique".

Une matraque aurait été retrouvé dans son sac, selon une source policière.

Le chauffeur routier de 33 ans originaire de Melun (Seine-et-Marne), est une des voix qui pèsent dans la contestation qu'il définit lui-même comme "populaire" et "totalement apolitique".

Visé par une enquête pour "provocation à la commission d'un crime ou d'un délit"

Il a été arrêté vers 14h15 rue Vignon, dans le quartier de la Madeleine, au milieu de quelques dizaines de manifestants.



Créée mi-octobre, sa page Facebook appelant au "blocage national contre la hausse des carburants" a été rapidement suivie par des dizaines de milliers de personnes, amorçant la mobilisation nationale du 17 novembre, l'"acte I" du mouvement.

C'est lui qui avait appelé les "gilets jaunes" à manifester à Versailles samedi 22 décembre, avant de lancer un nouvel appel à se rassembler à Montmartre.

Éric Drouet est par ailleurs visé par une enquête préliminaire pour "provocation à la commission d'un crime ou d'un délit" après avoir appelé à marcher sur l'Élysée le 5 décembre lors d'un débat sur BFMTV.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.