"Gilets jaunes" : Éric Drouet et Priscilla Ludosky désormais seuls "interlocuteurs" du gouvernement

"Gilets jaunes" : Éric Drouet et Priscilla Ludosky désormais seuls "interlocuteurs" du gouvernement
Éric Drouet et Priscilla Ludosky au ministère de la Transition écologique à Paris, le 28 novembre 2018.

publié le mercredi 28 novembre 2018 à 18h00

L'un des huit porte-parole du mouvement a annoncé que seuls d'eux d'entre eux seraient les interlocuteurs du gouvernement.

La "délégation officielle" des gilets jaunes présentée le 26 novembre et initialement composée de huit membres a été réduite à deux mercredi, a annoncé l'un de ses membre, Jason Herbert, sur France Info.



"La mission de la délégation (des huit porte-parole) était de nouer un premier contact avec le gouvernement, elle a été menée à bien. La délégation des 'gilets jaunes' se retire avec effet immédiat, donc les huit membres de cette délégation ne sont plus les porte-parole auprès du gouvernement et deviennent des porte-parole avec la même portée que n'importe quel 'gilet jaune'", explique-t-il.

Éric Drouet et Priscilla Ludosky, qui ont été reçus mardi par le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, deviennent les interlocuteurs officiels du gouvernement.

Bientôt des représentants départementaux et régionaux

Tous deux font partie des initiateurs du mouvement des "gilets jaunes". Priscilla Ludosky est à l'origine de la pétition lancée pour demander la baisse des prix des carburants, tandis qu'Éric Drouet est l'homme derrière l'appel au blocage des routes le 17 novembre.



"Ils seront potentiellement accompagnés dans le bureau du Premier ministre car nous invitons l'ensemble des 'gilets jaunes' à se réunir et à désigner des représentants régionaux et des référents départementaux", souligne Jason Herbert.

Édouard Philippe a en effet laissé entendre qu'il pourrait recevoir des représentants des gilets jaunes lors d'une série de consultations, qui sera lancée dès jeudi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.