"Gilets jaunes" : Eric Drouet appelle à un "soulèvement sans précédent"

"Gilets jaunes" : Eric Drouet appelle à un "soulèvement sans précédent"©Panoramic

6Medias, publié le samedi 26 janvier 2019 à 22h30

Suite à la blessure à l'œil de Jérôme Rodrigues, figure des "Gilets jaunes", Eric Drouet a diffusé un communiqué appelant à "un soulèvement sans précédent par tous les moyens".

Samedi 26 janvier, à l'occasion de l'Acte XI des "Gilets jaunes ", Jérôme Rodrigues, une des figures médiatiques du mouvement, a été blessé à l'œil par un éclat de grenade de désencerclement alors qu'il se trouvait face à des forces de l'ordre, et au moment même où il était en train de filmer en direct sur son compte Facebook l'arrivée du cortège des manifestants place de la Bastille, à Paris. Hospitalisé, Jérôme Rodrigues a posté la photo de son visage meurtri sur sa page Facebook, avec ce commentaire : "Ils m'ont déglingué.

Je vais perdre mon oeil la famille Ma famille".


 


Dans la soirée, Eric Drouet a fermement condamné cet incident dans un communiqué de La France en colère !!! repéré par le journaliste de Libération Vincent Glad. "Encore un œil de crevé, un de trop. Le ou les responsables de cet acte lâche devront assumer, nous demandons une sanction pénale lourde", lance le chauffeur routier de 33 ans. Et d'ajouter : "Ainsi, nous déclarons l'état d'urgence du peuple. Cela nécessite des mesures exceptionnelles. Nous appelons à un soulèvement sans précédent par tous les moyens utiles et nécessaires pour que plus personne ne soit victime de ces blessures de guerre. Amis Gilets Jaunes, organisez-vous plus que jamais. Ne lâchons rien pour l'avenir de nos enfants. Des enfants dont certains parents sont désormais mutilés à vie, nous ne l'oublierons et ne le pardonnerons jamais."

Le préfet de Police, en accord avec le Ministre de l'Intérieur, a saisi l'IGPN afin que soient établies les circonstances dans lesquelles cette blessure est intervenue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.