"Gilets jaunes" : deux automobilistes meurent dans l'Aisne et à la frontière belge

"Gilets jaunes" : deux automobilistes meurent dans l'Aisne et à la frontière belge
Des manifestants bloquent la rocade de Toulouse, samedi 15 décembre (illustration)
A lire aussi

, publié le samedi 15 décembre 2018 à 12h30

Deux personnes sont mortes vendredi soir dans deux accidents, en marge de barrages érigés par des "gilets jaunes", rapportent les France Bleu et La Voix du Nord.

Le premier accident a eu lieu sur la commune belge d'Erquelinnes, située à la frontière avec le département du Nord. Un conducteur est mort après avoir percuté un camion, arrêté par un barrage de "gilets jaunes" côté français, a-t-on appris samedi matin auprès de la préfecture du Nord, confirmant une information de la La Voix du Nord.

"L'accident a eu lieu à la jonction entre la N40 et N54, après un ralentissement provoqué en France par des 'gilets jaunes'", a précisé la préfecture, qui a été informée par les autorités belges.



Vers 21 heures, une autre personne est décédée dans l'Aisne. Un couple, qui circulait sur la nationale 2 à hauteur de Soissons, a fait demi-tour pour éviter un barrage de "gilets jaunes", indique France Bleu. Se retrouvant à contre-sens, la voiture a percuté de plein fouet un autre véhicule, précise la radio. La passagère a été tuée dans la collision. Le conducteur se trouvait en garde à vue samedi matin.

Samedi matin, plusieurs milliers de "gilets jaunes" manifestaient dans tout le pays et notamment à Paris, dans le quartier de l'opéra et sur l'avenue des Champs-Élysées. À la mi-journée, la mobilisation était en forte baisse par rapport à la semaine précédente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.