"Gilets jaunes" : des femmes déguisées en Marianne font face aux forces de l'ordre

"Gilets jaunes" : des femmes déguisées en Marianne font face aux forces de l'ordre
Des femmes grimées en Marianne ont fait face aux forces de l'ordre ce samedi 15 décembre à Paris.

, publié le samedi 15 décembre 2018 à 16h00

Cinq femmes grimées en statue de Marianne ont pris la pose devant les forces de l'ordre, ce samedi 15 décembre à Paris.

Maquillage spectral, seins nus et bonnet phrygien...

Leur allure détonne en ce samedi 15 décembre dans les rangs de la mobilisation des "gilets jaunes" à Paris. Cinq femmes ont pris la pose, grimées en statues de Marianne, devant les forces de l'ordre rassemblées sur les Champs-Elysées. Plusieurs vidéos relayées sur les réseaux sociaux les montrent figées et muettes face à un cordon de gendarmes. Une manifestation totalement pacifique qui n'a pas débouché sur des interpellations.

Dès lors, plusieurs médias et internautes ont cru voir derrière cette curieuse scène, l'action des Femen, ces militantes féministes défilant habituellement seins nus. Or, il n'en est rien. Contacté par Franceinfo, Inna Shevchenko, la fondatrice des Femen, assure que ces manifestantes n'appartiennent pas à son mouvement et qu'il ne s'agit pas d'une opération orchestrée par les militantes.




Une performance artistique

La fondatrice précise toutefois qu'il s'agit d'une "action organisé par l'artiste Déborah de Robertis". Une information qui a été confirmée par cette artiste luxembourgeoise, connue pour ses performances nues dans des musées. Selon Franceinfo, cette "œuvre silencieuse" s'intitule "Marianne regarde".



Deborah de Rebortis est une habituée de ce genre de performances artistiques ; elle s'était déjà exhibée face au tableau "L'Olympia" de Manet ou face à "L'Origine du monde" de Courbet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.