"Gilets jaunes" : Benjamin Biolay "inquiet" et "atterré"

"Gilets jaunes" : Benjamin Biolay "inquiet" et "atterré"©Wochit

, publié le mardi 26 février 2019 à 19h52

En tournée à travers la France et de passage à l'Olympia, Benjamin Biolay s'est exprimé sur le climat social que traverse la France. Il se dit "atterré" et évoque "un état de crise effroyable". Il se confie au magazine Télérama.

C'est à l'occasion d'une représentation parisienne de son spectacle "Songbook", qui mêle musique, théâtre et cinéma, que Benjamin Biolay a donné son sentiment sur l'actualité, dominée entre autres par le mouvement des "gilets jaunes" ou encore "l'affaire Benalla".

Lui qui traverse en ce moment la France raconte ce qu'il a vu : "En quatorze semaines, on a traversé un nombre incalculable de ronds-points, avec des gilets jaunes qui parfois se jetaient sur la voiture en prenant des risques incroyables pour leur sécurité."

Pour l'acteur et musicien, la crise semble atteindre un point de non-retour : "Un climat de haine généralisée est en train de monter. Je suis atterré. Même la victoire de la France en Coupe du monde n'a rien fait."

Enfin, il déplore la multiplication d'une haine basée sur l'antisémitisme : "Moi-même, avec mon prénom, il suffit que je m'embrouille avec quelqu'un pour me faire traiter de sale juif ou de youpin en deux secondes et demie."
Celui qui se considère comme un "petit chanteur de province" estime que l'affaire Benalla a marqué la fin de l'"histoire d'amour" entre Emmanuel Macron et les Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.