"Gilets jaunes" : 144 personnes placées en garde à vue samedi à Paris

"Gilets jaunes" : 144 personnes placées en garde à vue samedi à Paris
Un homme lance un projectile en direction des forces de l'ordre, samedi 15 décembre sur les Champs-Élysées
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 16 décembre 2018 à 11h40

Durant "l'acte V" de la mobilisation des "gilets jaunes", les forces de l'ordre ont procédé à 179 interpellations à Paris et en proche banlieue, un chiffre bien en-deçà de la précédente journée d'action.

Samedi 15 décembre, la situation a été bien plus calme que les semaines précédentes, marquées par de nombreuses dégradations. Dans les rues de la capitale, policiers et gendarmes ont appréhendé 179 personnes, dont 144 ont été placées en garde à vue, a indiqué la préfecture de police dimanche matin.

Sur ce total, plusieurs dizaines de gardés à vue ont été relâchés dès samedi soir, a précisé la préfecture. Durant "l'acte IV" des "gilets jaunes", près de 1.000 personnes avaient été appréhendées dans la capitale, et plus de 2.000 dans tout le pays.



66.000 manifestants dans toute la France

Samedi, la cinquième journée d'action a été marquée par une forte baisse du nombre de manifestants ainsi que d'incidents. À 19 heures, le ministère de l'Intérieur comptabilisait 66.000 manifestants dans toute la France, soit deux fois moins que les 126.000 recensés la semaine précédente à la même heure. Toutefois, à Bordeaux et Toulouse, le nombre de manifestants était deux fois plus important qu'à Paris, avec 4.500 manifestants dans chacune des villes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.