Gels hydroalcooliques : les médecins alertent sur les dangers pour la santé

Gels hydroalcooliques : les médecins alertent sur les dangers pour la santé
Une personne se désinfecte les mains avec un gel hydroalcoolique, le 28 août 2009 (illustration)

Orange avec AFP, publié le samedi 01 juillet 2017 à 13h20

Un groupe de 200 chercheurs, répartis dans le monde entier, met en garde sur la présence d'un perturbateur endocrinien dans les gels antibactériens.

Ils entrés dans notre quotidien à la faveur de l'épidémie de grippe H1N1 qu'a connue la planète en 2009. Les gels hydroalcooliques sont ces liquides, vendus en pharmacie ou en surface, qui permettent de se désinfecter les mains sans eau ni savon.

Ils sont généralement conditionnés en petites bouteilles pour tenir dans un sac à main mais on les retrouve aussi dans les hôpitaux ou chez certains médecins. Le problème est que ces produits d'hygiène pourraient en fait s'avérer nocif pour notre corps. Pour quelle raison ? Deux substances, le triclosan et le triclocarban, sont incriminées. Elles seraient non seulement polluantes pour l'environnement mais agiraient comme des perturbateurs du système hormonal, selon la revue américaine Environmental Heath Perspectives.

Face au peu d'informations mises à la disposition des utilisateurs, 200 scientifiques attirent l'attention sur ce danger dans une tribune, diffusée le 20 juin dernier dans la revue Environmental Heath Perspectives. Ils y soulignent par ailleurs le manque de preuves de l'efficacité réelle des substances incriminées contre les bactéries.



De récentes études, dont une publiée en septembre 2016, avaient déjà souligné la dangerosité de ces substances. En septembre 2016, l'Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments, la FDA, avait tout bonnement interdit l'usage de 19 principes actifs anti-microbiens, dont le triclosan et le triclocarban. Ces deux antiseptiques sont présents dans près de 2.000 produits avec lesquels nous sommes tous les jours en contact (dentifrices, détergents, peintures et autres) et leur teneur est particulièrement importante dans les gels antibactériens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.