Garde alternée : ce que pourrait changer la proposition de loi du MoDem

Garde alternée : ce que pourrait changer la proposition de loi du MoDem©capture BFMTV

source BFMTV, publié le mercredi 22 novembre 2017 à 14h00

Les responsables du Conseil international sur la résidence alternée (Cira) ont adressé lundi une lettre ouverte au président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, et aux parlementaires. Ils demandent d'inscrire clairement le principe de la "résidence alternée égalitaire" dans une proposition de loi MoDem examinée ce mercredi en commission des Lois.



Actuellement, la résidence alternée est une possibilité offerte au juge. Avec la proposition de loi, elle devra être envisagée en premier lieu et écartée seulement pour un motif sérieux. Selon une étude du ministère de la Justice, après un divorce, seuls 17% des enfants sont en résidence alternée.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Garde alternée : ce que pourrait changer la proposition de loi du MoDem
  • Voici une proposition de premier ordre du MODEM?

  • La résidence alternée n'est pas la solution pour la stabilité de l'enfant,surtout les moins de 6 ans. La meilleure solution est la garde alternée : l'enfant réside tjrs dans un même lieu et ce sont les parents qui le garde de façon alternée en venant vivre avec lui. Les pédo psychiatres sont unanimes à ce sujet mais ça ne correspond pas à nos modes de vie. Du coup on en fait des enfants/voyageurs.

    Bien sur, mais il faut donc 3 habitations, celle de la mere, celle du père et celle des enfants..............
    Avec ce que coute un divorce....................

  • Pour les pères qui demandent cette garde et j'en fais partie, c'est indispensable.
    Merci le MODEM