Gard : les habitants de la commune de Marguerittes touchés par des symptômes étranges

Gard : les habitants de la commune de Marguerittes touchés par des symptômes étranges
©Panoramic

publié le mardi 27 juillet 2021 à 17h12

Plusieurs habitants de la commune de Marguerittes, dans le Gard, sont atteints de problèmes de santé depuis dimanche 25 juillet. Des symptômes qui suscitent de nombreuses interrogations comme le rapporte Midi Libre.

La commune de Marguerittes, dans le Gard, est touchée par un étrange phénomène.

Depuis le dimanche 25 juillet, plusieurs habitants connaissent des problèmes de santé similaires à ceux de la gastro-entérite, indique Midi Libre. C'est une mère de famille qui a lancé l'alerte sur Facebook en évoquant les symptômes de sa fille, touchée par des vomissements, des diarrhées et de la fièvre, ainsi que son groupe d'amis. Si une fête votive, organisée par la ville, semblait être la cause de cette maladie, la centaine de messages postée dans la foulée a démontré que d'autres personnes ont également été touchées. La mairie a annoncé avoir lancé une enquête dans un communiqué en précisant "qu'aucun élément évident ne permette d'en identifier la cause. En effet, les personnes touchées ne présentent pas d'autre point commun évident que celui de résider à Marguerittes."



Des analyses bactériologiques en cours

Interrogé par Midi Libre, le directeur de l'ARS pour le Gard, Claude Rols, assure que des analyses sont en cours : "l'ARS recommandait de faire des coprocultures. Ce qui a été fait nous remontera par les laboratoires. Sur les copros, on saura si c'est de la gastro-entérite ou alors si c'est une toxi-infection alimentaire collective due plutôt à une bactérie. Pour l'instant, on n'a pas d'éléments de retour de l'analyse des coprocultures." Si l'hypothèse de l'eau potable a été rapidement écartée par un communiqué de Nîmes métropole, l'origine de cette mystérieuse contamination reste inexpliquée et des analyses bactériologies plus poussées ont été demandées par la mairie de Marguerittes. Les différents services de santé du département travaillent dans le même temps pour résoudre ce problème, comme l'indique Claude Rols : "on ferme les portes au fur et à mesure. Si c'est une gastro-entérite aiguë, malheureusement, là on n'y peut pas grand-chose, sauf à recommander toujours de respecter certains gestes barrières." Parmi ces gestes barrières, le port du masque est évidemment conseillé car le variant Delta frappe cette région comme le reste de la France actuellement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.