Gard : les gendarmes l'aident à redémarrer... après son excès de vitesse

Gard : les gendarmes l'aident à redémarrer... après son excès de vitesse©Panoramic

publié le mercredi 24 mars 2021 à 11h10

Après avoir été contrôlé pour un excès de vitesse, vendredi 19 mars, un automobiliste n'arrivait plus à redémarrer... jusqu'à ce que les gendarmes poussent sa voiture !

Fin d'interpellation insolite ! Vendredi 19 mars, un automobiliste a été arrêté sur la commune de Saint-Jean-de-Maruejols, entre Barjac et Saint-Ambroix, dans le Gard.

Il dépassait alors la vitesse limite autorisée sur cette portion de route, de vingt à trente kilomètres/heure, comme le rapporte France Bleu, le 23 mars. À ce moment-là, les gendarmes patrouillaient sur la commune de Saint-Jean-de-Maruejols, dans le cadre de la lutte contre l'insécurité routière. En effet, plusieurs grands excès de vitesse ont encore été contrôlés sur les routes du Gard par la gendarmerie nationale en mars, précise le média.



Si les gendarmes ont ainsi verbalisé l'automobiliste contrôlé pour cet excès de vitesse, la scène s'est finie de manière quelque peu surprenante. Alors que l'homme tentait de repartir après avoir réglé son léger problème avec les forces de l'ordre, il s'est retrouvé dans une situation délicate : sa voiture ne démarrait plus, impossible pour lui d'avancer. Dans un élan de solidarité, les quatre gendarmes lui ont alors porté assistance et ont poussé son véhicule. L'automobiliste a ainsi pu redémarrer... Et regagner son domicile avant le couvre-feu de 19 heures !

Depuis l'instauration d'un couvre-feu sur le territoire national, en raison de la crise sanitaire, les excès de vitesse semblent quelque peu se multiplier. Le 21 février, un automobiliste avait même été contrôlé, en Isère, à 199 km/heure, sur une route où la vitesse est normalement limitée à 90 km/heure. Il avait été intercepté, en compagnie de sa famille, rentrant d'une station de ski, à 17h50. Soit dix petites minutes avant le couvre-feu de 18 heures. Il avait d'ailleurs invoqué son souhait de respecter cette mesure lorsqu'il avait été contrôlé par les gendarmes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.