Gard : deux chasseurs meurent pendant une battue au sanglier

Gard : deux chasseurs meurent pendant une battue au sanglier

Les faits se sont produits dans le même secteur mais les hommes participaient à deux battues différentes (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 10 décembre 2017 à 17h57

Un chasseur de 47 ans a été tué par un autre chasseur samedi 9 décembre à Montaren-Saint-Médiers, dans le Gard, lors d'une battue au sanglier.

Un autre homme qui chassait dans le même secteur a été retrouvé mort noyé, révèle le site de Midi Libre.

Samedi matin, un chasseur a tiré par accident sur son collègue qui se trouvait en contrebas, a rapporté le colonel de gendarmerie Sébastien Baudoux, du groupement de gendarmerie du Gard.

L'auteur présumé du tir très choqué

La victime, touchée à l'artère fémorale, a immédiatement perdu beaucoup de sang. Lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux de l'accident, ils n'ont pas réussi à ranimé la victime, décédée sur place, a précisé le Codis 30.

L'auteur présumé du tir mortel, très choqué, a été placé en garde à vue samedi. Alors qu'il était entendu par les gendarmes, il a été pris de crises de démence et hospitalisé.

Un autre chasseur retrouvé noyé

Dimanche matin, un autre chasseur, porté disparu depuis samedi midi, a été retrouvé mort dans un bassin de rétention près d'un champ de vigne, sur la commune de Chusclan, à une trentaine de kilomètres de Montaren-Saint-Médiers. 

La famille de cet homme de 67 ans avait signalé sa disparition, ne le voyant pas revenir de la chasse pour déjeuner samedi. L'homme a été retrouvé dans l'eau avec son chien.

Les gendarmes du Gard avaient engagé des recherches avec près de 300 civils bénévoles dont des plongeurs, et un hélicoptère. Ils ont d'abord retrouvé le chien du chasseur, puis l'homme, tous deux noyés, a-t-on appris auprès des pompiers. 

 
154 commentaires - Gard : deux chasseurs meurent pendant une battue au sanglier
  • Il faut impérativement réglementer plus sévérement la chasse dangereuse pour tout le monde (chasseurs et surtout non chasseur): Controle des munitions , controle d'alcoolémie aléatoire, visite médicale annuelle etc.....et par ailleurs interdire la chasse le mercredi , le samedi et le dimanche jours des sorties familiales .A la différence des autres activités à risques (escalade, ULM, plongée sous marine, parapente etc...) le chasseur ne met pas simplement sa propre vie en danger, mais celle des autres , et ce sans aucune utilité sociale (à la différence de l'automobile par exemple....). J'ajoute que compte tenu de la densité démographique de notre pays (150 Habitants / km2) , la chasse devrait être purement et simplement interdite dans beaucoup d'endroits.(Pour ma part, si cela ne tenait qu'à moi j'interdirais la chasse et laisserais les lieutenants de l'ONCFS "réguler" le gibier (s'il en reste encore....).

  • C'est triste bien sur , mais aussi et surtout assez inquietant :
    le chasseur auteur du coup de feu mortel ..." a été pris de crise de demence ..." et hospitalisé ...;
    et ? va t on lui laisser son permis de port d'arme ...?

  • lamentable allez apprendre a chasser

  • pour les chevaux c'est pareil une adolescente a fait traverser une rivière à son cheval il s'est noyé et je crois qu'elle a été sauvée

  • C'est l'esprit vengeur de pacha mama qui les poursuit

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]