France

Galère pour les Parisiens : les rues encombrées de déchets à cause de la grève des éboueurs

© Capture BFMTV - Les éboueurs de la capitale sont en grèves.

Les éboueurs de la capitale manifestent, eux aussi, leur opposition à la réforme des retraites. En grève depuis ce mardi 7 mars, les conséquences se font déjà sentir dans les rues de Paris, avec plus de 1.765 tonne de déchets non ramassés.

Des poubelles qui débordent pour exprimer leur ras-le-bol. Depuis ce mardi, 30 % des éboueurs de la capitale sont en grève. Une mobilisation contre la réforme des retraites qui impactent les rues de Paris, comme le rapporte BFMTV.

Conséquences : des bennes à ordures qui ne sont pas vidées et des détritus qui s’accumulent. Au total, ce ne sont pas moins de 1.765 tonne de déchets qui n’ont pas été ramassés, à travers neuf arrondissements de la capitale.

“S'il abandonne la réforme, nous on reprend le boulot.”

Une position que compte assumer jusqu’au bout les éboueurs en grève. Régis Vieceli, éboueur et secrétaire général de la CGT dans la filière traitement des déchets, n’a pas l’intention de faire demi-tour.

"On est en reconductible et en grève indéterminée. Nous sommes très déterminés, donc nous sommes prêts à aller jusqu'au bout”, explique-t-il à nos confrères de BFMTV. “Nous, on n'est pas là pour embêter ni les travailleurs ni les usagers. Celui qu’on prend en otage, c'est Macron. S'il abandonne la réforme, nous on reprend le boulot”.

Ce mouvement de grève devrait continuer jusqu’à vendredi et les éboueurs se disent prêts à le reconduire si nécessaire. Au cours de leur dernière mobilisation, les éboueurs avaient manifesté durant 23 jours.

Les usines de traitement à l’arrêt

En plus de l’arrêt des ramassages des déchets, les éboueurs ont fermé les six garages de véhicules de collectes de la capitale, et bloqué les deux usines de traitement de déchets où les bennes à ordure versent habituellement leur contenu : celles d’Issy-les-Moulineaux et d’Ivry.

Celle de Saint-Ouen est en maintenance, ne laissant plus que l’usine d’Ivry-sur-Seine en état de marche.

publié le 8 mars à 16h25, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux