Fusillade à Strasbourg : les contrôles aux frontières renforcés

Fusillade à Strasbourg : les contrôles aux frontières renforcés
La police allemande déployée à la frontière avec la France à Kehl le 12 décembre 2018.

, publié le mercredi 12 décembre 2018 à 12h46

La police allemande a rétabli le contrôle à ses frontières avec la France et vérifie tous les véhicules après la fusillade du marché de Noël à Strasbourg.

Après l'attaque à Strasbourg (Bas-Rhin), la police régionale et fédérale allemande a rétabli les contrôles aux frontières mardi 11 décembre dès 20h45. La police vérifie chaque véhicule et chargement de camion sur les ponts qui séparent l'Alsace de l'Allemagne, rapporte France 3 Grand Est.

Les forces de l'ordre espèrent mettre la main sur l'auteur de la fusillade sur le marché de Noël, qui a causé la mort de 3 personnes et fait 13 blessés parmi les passants.



"Dès hier soir, la police au frontière a déployé ses effectifs au niveau des ponts qui enjambent le Rhin de manière à bloquer les frontières. Donc en théorie, hier soir, il n'a pas pu franchir le Rhin pour se rendre en Allemagne", a assuré mardi sur RTL Fabrice Poli, secrétaire régional Grand-Est du syndicat Alliance police nationale.



France 3 précise que les contrôles sont organisé "sur le pont de l'Europe et à Gambsheim, et jusque dans le Haut-Rhin, fait suite à l'activation du plan Urgence attentat". Les contrôles sont également rétablis depuis 10h00 mardi matin à la frontière franco-italienne. Chaque voiture qui quitte le territoire français est fouillée par la police.

Près de 600 agents de forces de l'ordre sont engagés dans une chasse à l'homme depuis lundi soir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.