ALERTE INFO
11:45 Attentat de Strasbourg : la préfecture annonce le décès d'une troisième personne

Frappes en Syrie : les couacs qui ont perturbé l'attaque française

Frappes en Syrie : les couacs qui ont perturbé l'attaque française
La frégate L'Aquitaine au large de Lorient, le 27 novembre 2012. (photo d'illustration)

Orange avec AFP, publié le jeudi 19 avril 2018 à 13h58

Les forces armées françaises n'ont pas réussi à tirer tous les missiles prévus initialement dans l'opération contre le régime syrien.

Des incidents ont perturbé les frappes française en Syrie samedi dernier, rapporte Le Point jeudi 19 avril, sans toutefois empêcher la réalisation des objectifs.


"Sur les dix missiles Scalp-EG prévus, seuls neuf sont partis, a confirmé l'armée de l'Air, citée par Le Point. Est-ce dû au missile ou à l'avion ? Nous ne le savons pas, et des analyses techniques sont en cours pour déterminer l'origine de l'incident de tir." Selon le blog Le Mammouth, le missile, "non configuré pour arriver sur sa cible", aurait été largué manuellement "dans une zone prédéfinie", non habitée et hors de portée de l'ennemi.

"L'ensemble des cibles déterminées a été traité", assure cependant l'armée.


Du côté de la Marine, en réaction à des information publiées par La Lettre A, on reconnaît également des problèmes au moment du tir des missiles de croisière navals (MdCN) depuis les frégates multimissions FREMM, indique Le Point. Les systèmes informatiques des deux premières frégates ont rencontré un bug, avance RTL, qui affirme que c'est le navire de réserve qui a dû tirer le premier missile de croisière naval de l'histoire militaire française. Des incidents ont encore perturbé le tir d'autres missiles, empêchant une seconde salve, le créneau de tir étant dépassé. Au final, trois missiles ont été tirés sur les six prévus, détaille Le Point.

Avec ces tirs de missiles, d'une portée de 1.000 km et d'une précision de l'ordre du métrique, Paris a rejoint le club fermé des pays disposant, comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la Russie, de missiles de croisière embarqués sur des bâtiments de guerre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.