Frappes en Syrie : l'avertissement de Dominique de Villepin sur un "effet boomerang"

Frappes en Syrie : l'avertissement de Dominique de Villepin sur un "effet boomerang"
Dominique de Villepin, à Paris, en avril 2014.

Orange avec AFP, publié le samedi 21 avril 2018 à 20h02

L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac appelle les pays occidentaux à trouver une solution politique rapidement.

En 2003, Dominique de Villepin, alors ministre des Affaires étrangères, prononce un discours marquant sur le refus de la France de participer à la guerre en Irak. Interrogé par Le Parisien, il porte aujourd'hui un regard inquiet sur les frappes occidentales, et notamment françaises, en Syrie.



"Soyons bien conscients qu'il y a un risque d'effet boomerang au lendemain de ces frappes, au travers d'un engrenage militaire en Syrie et d'une image de la France empreinte d'unilatéralisme", souligne celui qui a également été Premier ministre.

"Adopter une vraie stratégie vis-à-vis de la Russie"

Il pointe "des menaces croissantes d'escalade entre grandes puissances" et appelle donc à "trouver une solution politique". "Nous avons un devoir absolu et un intérêt vital à adopter une vraie stratégie vis-à-vis de la Russie", estime encore l'ancien chef du gouvernement français.

Alors qu'Emmanuel Macron doit rencontrer Donald Trump à Washington la semaine prochaine, Dominique de Villepin estime que "face à l'accumulation des menaces, la France doit avoir le courage d'alerter le président américain sur les risques que fait peser l'imprévisibilité sur la scène internationale'.



"La priorité absolue est de défendre nos intérêts, en premier lieu notre sécurité et notre indépendance", conclut l'ancien patron du Quai d'Orsay, qui salue par ailleurs le discours sur la souveraineté européenne d'Emmanuel Macron à Strasbourg, le 17 avril dernier.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU