François Molins sur le terrorisme : "La menace n'est pas moins élevée, elle est plus diffuse"

François Molins sur le terrorisme : "La menace n'est pas moins élevée, elle est plus diffuse"©Panoramic

6Medias, publié le mardi 23 janvier 2018 à 08h37

Le procureur de la République était ce matin l'invité de RTL à la veille de l'ouverture du procès de Jawad Bendaoud, premier procès en lien avec les attentats du 13 novembre 2015. "La menace (sur le territoire français) n'est pas moins élevée, elle est plus diffuse", a expliqué, sur l'antenne de RTL ce mardi 23 janvier, le procureur de la République.

François Molins s'appuie notamment sur les déclarations du ministère de l'Intérieur en septembre dernier.



Le ministre Gérard Collomb avait en effet expliqué que la France avait échappé à 12 attentats, déjoués, depuis le début de l'année 2017, dans au moins cinq villes différentes (Villejuif, Evreux, Paris, Lille, Salon-de-Provence). Sur l'arrestation évoquée d'un homme ayant prêté allégeance à l'Etat islamique dans le Gard, la semaine dernière, le procureur de la République confirme : "Un certain nombre d'éléments permettent de penser que quelque chose se préparait, on est confrontés à une menace qui a muté. Des gens pas connus des services de renseignement." L'homme, âgé de 33 ans, avait prêté allégeance au groupe État islamique (EI) dans une vidéo. Il a été mis en examen et écroué samedi pour un projet d'attentat. A propos de la délicate question des Français qui ont combattu ou vécu dans l'Etat islamique, François Molins a détaillé plusieurs éléments. D'abord, « il n'est pas exclu d'avoir des participations de femmes et de mineurs ». Et de préciser : « il faut inventer des dispositifs de prise en charge des enfants qui ont vécu dans des conditions qui ne sont pas normales, qui ont assisté à des décapitations, qui voient des armes à la maison tous les jours. » Le procureur estime à moins de 180 le nombre de personnes revenues de la zone irako-syrienne depuis le début du conflit.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
291 commentaires - François Molins sur le terrorisme : "La menace n'est pas moins élevée, elle est plus diffuse"
  • Les procès des djihadistes nous coutent la peau des fesses, les enfants de ces gens là maintenant vont être à notre charge et en plus il faudrait faire rentrer les français qui ont porté atteinte à leur propre pays, mais nous marchons sur la tête en France. MM et Mmes du Gouvernement respectez un peu plus les Français qui paient encore et toujours pour tout et ne gaspillez pas notre argent............

  • Il y a environ 500 terroristes en prison et autant sinon plus en liberté et la menace n'est pas moins élevée . Si tous les politiques sont plus ou moins protégés le citoyen lambda lui ne l'est pas et c'est lui qui prendra et le politique viendra verser une larme sur les morts et blessés entouré de ces gardes du corps .
    Oui la menace n'est pas élevée , dort braves gens je veille sur vous ......

    Ces radicalisés, on ne pourrait pas leur permettre de rejoindre le plus rapidement possible le paradis d'Allah? Ce serait leur rendre service, car sinon il arrivera qu'ils ne trouveront
    plus de vierges.

  • Au nom du principe de précaution si cher à J. Chirac, nous ne devrions pas avoir toute cette clique dangereuse de souche étrangère sur notre territoire, mais lui-même ne l'a pas mis en application et on en voit le résultat aujourd'hui !

  • On s'apprête à faire revenir des terroristes islamiques sous couvert d'état de droit et "en même temps", on annonce la suppression prochaine de la Cour de justice de la République: bizarre, bizarre...

  • pourquoi les faire venir !!!!! laissez les en Syrie ou en Irak ils les jugeront

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]