François Gabart : le marathonien des mers

François Gabart : le marathonien des mers©DAMIEN MEYER / AFP

franceinfo, publié le dimanche 21 janvier 2018 à 00h38

François Gabart a récemment battu le record du tour du monde à la voile en solitaire il y a un mois. Met-on du temps à se remettre d'une telle épreuve ? "On met du temps physiquement parce que c'est de l'extrême endurance. (...) Quand ça fait 42 jours, quand on est privé de sommeil pendant de nombreuses journées, ça créé une fatigue profonde", confie le skipper sur le plateau du 20 Heures de France 2.

Un marin qui aime retourner sur terre

Après la solitude d'un tour du monde en mer, le retour sur terre n'est-il lui aussi pas difficile ? "Non. On a beau être un marin comme je suis, amoureux de la mer, amoureux des bateaux, l'être humain reste à la base un terrien. J'ai 34 ans et j'ai passé pas mal de temps sur l'eau, mais j'en ai quand même passé une grande majorité sur la…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - François Gabart : le marathonien des mers
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]