France Télévisions en grève contre les coupes budgétaires

Chargement en cours
 Manifestation de salariés de France Télévisions, Radio France et France Médias Monde devant l'Assemblée nationale, le 17 octobre 2017 à Paris

Manifestation de salariés de France Télévisions, Radio France et France Médias Monde devant l'Assemblée nationale, le 17 octobre 2017 à Paris

1/2
© AFP, LIONEL BONAVENTURE
A lire aussi

AFP, publié le mardi 17 octobre 2017 à 23h47

Les salariés de France Télévisions, notamment les journalistes, ont répondu en nombre mardi à un appel intersyndical à la grève, perturbant fortement le site et la chaîne franceinfo et les éditions régionales de France 3, pour protester contre les coupes budgétaires du gouvernement.

Selon la CGT, 30% des salariés du groupe ont cessé le travail. La direction fait état pour sa part d'un taux global de 16,5% de grévistes sur la journée (un peu plus de 1.000 salariés sur un peu plus de 6.000 planifiés). Ces chiffres provisoires ne tiennent pas compte de l'outremer.

Sous les bannières CGT, CFDT et FO, une centaine de salariés de France Télévisions, mais aussi de Radio France et France Médias Monde, se sont rassemblés dans l'après-midi devant l'Assemblée nationale, où débutait l'examen du projet de loi de finances (PLF) 2018. 

Le PLF prévoit une baisse du budget de l'audiovisuel public, avec une réduction d'environ 50 millions d'euros pour France Télévisions par rapport au contrat d'objectifs et de moyens (COM) signé avec l'ancien gouvernement.

L'introduction la semaine dernière d'un amendement qui atténue cette coupe de 20 millions d'euros n'a pas été jugée suffisante pour les organisations syndicales, rassemblées sous des banderoles "Non à la casse de France Télévisions".

"Il y a une volonté de rétrécir le champ de l'audiovisuel public. C'est un traitement de cheval qui va finir par tuer le malade", a déploré Marc Chauvelot du SNRT-CGT, craignant "des conséquences sur la qualité des programmes".

"Chaque fois qu'on fait un effort on nous en demande plus. On était désabusés maintenant il y a de la colère. Ces coupes mettent toute la stratégie de France Télé par terre", a dénoncé de son côté Eric Vial de FO, estimant que 50 millions d'euros en moins représentait entre 650 et 700 suppressions de postes.

"Entre 2011 et 2017, France Télé a déjà supprimé près de 700 emplois alors que 500 suppressions sont inscrites au COM d'ici 2020", a souligné le SNJ-CGT dénonçant "une charge de travail qui ne cesse d'augmenter, du stress, des reportages au rabais faits +d'éléments+ et de micros-trottoirs". Le SNJ s'est inquiété de l'avenir des éditions locales de France 3.

France Télévisions employait en 2015 environ 9.750 équivalents temps plein.

- CDD non renouvelés -

Les reporters des journaux et magazines de France 2 se sont de leur côté mobilisés contre "le non-renouvellement systématique des CDD des jeunes journalistes qui sont essentiels au sein de notre rédaction", des "suppressions d'effectifs qui menacent quotidiennement la qualité de votre information", selon un communiqué transmis à l'AFP.

Selon une source interne, la direction a notamment fait savoir qu'une cinquantaine de CDD ne seraient pas renouvelés d'ici la fin de l'année.

Mardi, les trois quarts des reporters étaient en grève et sur 40 JRI qui devaient travailler aujourd'hui dans les deux chaînes, 39 étaient grévistes, selon un journaliste.

Conséquences : 21 éditions du journal régional de France 3 sur 24 ont été supprimées ou perturbées, un record, selon la CGT, qui ajoute que les tournages de "Météo à la carte" et de "C dans l'air" ont été suspendus ainsi que le tournage de "Plus belle la vie" à Marseille. 

Les antennes d'Outremer 1ères radio et TV ont elles aussi été affectées, selon le syndicat.

Les JT de la mi-journée sur France 2 et France 3 ont aussi été perturbés, avec davantage de sujets magazines que d'habitude.

Les 19/20 de France 2 et le 20H de France 2 se sont déroulés sans encombre avec plusieurs sujets d'actualité chaude, mais Carole Gaessler pour France 3 et Anne-Sophie Lapix pour France 2 ont conclu les éditions en précisant que le journal avait été "réalisé dans des conditions particulières en raison d'un mouvement de grève d'une partie du personnel".

La chaîne franceinfo a supprimé tous ses directs mardi tandis que le site franceinfo.fr n'était plus mis à jour avec "la quasi-totalité des journalistes qui alimentent le site du côté de France Télévisions" en grève mardi, selon un texte de cette rédaction publié sur internet. 

Ils se mobilisent, selon ce texte, car "plusieurs postes cruciaux pour notre rédaction sont menacés" alors que "des objectifs ambitieux nous ont été fixés", devenir numéro un des sites d'info. "Sans moyens supplémentaires, cet objectif semble inatteignable".

 
129 commentaires - France Télévisions en grève contre les coupes budgétaires
  • Si on compare le nombre de fonctionnaires actuel (5,4 millions)i pour 66 millions d'habitants avec celui de 1975 ( 2,4 millions de fonctionnaires à cette époque) pour 54 millions d'habitants, on se rend vite compte qu'il y a aujourd'hui 1,5 millions de fonctionnaires en trop !! Ce qui est énorme !!! Il est donc impératif de réduire au plus vite ce nombre car la masse budgétaire de ces fonctionnaires pèse très lourd dans les dépenses publiques .....................
    France Télévision doit donc participer à cette réduction des dépense publiques, comme tout autre organisme d'Etat !!!

    Il ne faut pas, surtout pas, oublier que quand certains ont un salaire normal (d'ailleurs encadré par une convention collective négociée) d'autres se mettent des millions dans les fouilles depuis vingt, trente ou quarante ans.
    Des Barma et des Drucker sont devenus milliardaires d'argent public mais ne sont bien sûr pas visés par les "coupes budgétaires".

  • et donc les salaires de ces journalistes sont de : ?????

  • Vu la qualité des programmes ..... et le salaire de certains qui n'est pas en concordance avec la bêtise des chaînes ..... nous pouvons non pas couper mais raser .

  • Quand on voit le prix de la redevance pour voir revoir et "archi-voir" certains films qui ont 30-40-50 ans c'est lamentable !

    Certaines pubs aux heures des repas sont inadmissibles (préservatifs, serviettes périodiques, réparation pare-brise, serviettes contre l'incontinence et j'en passe...) je zappe et je vais chercher autre chose sur les chaînes du satellite qui soit bien plus intéressant.
    Le plus grave c'est que plus ça va et pire c'est.
    Est-ce que France Télévision se rend compte que pour les personnes âgées, pour toutes les personnes alitées il n'y a plus rien d'intéressant mise à part des émissions de téléréalité, des films de violence, des séries policières américaines etc... mais tout le monde ne peut pas s'offrir un abonnement au satellite afin d'avoir accès à autre chose qu'à des programmes pitoyables.
    Et tous ces jeux d'argent au cours des émissions de téléréalité est-ce normal ?
    Plus çà va et plus les gains augmentent pour tenter de plus en plus les téléspectateurs les plus faibles...mais il faut bien comprendre que c'est un jeu d'argent avant tout. Et plus vous y jouez plus on vous enverra des questions et plus vous paierez ! Rare sont les jeux où il n'y a qu'une seule question...
    Mais un joueur qui a une addiction pour les jeux de casino a des recours pour ne plus y aller comme se faire interdire l'entrée mais pour ce qui est des jeux d'argent de la télévision il n'y a rien. On doit subir et ne pas résister à la tentation. Certaines personnes doivent faire la grimace en recevant leur note de téléphone.
    Ceci dit qu'on arrête en France de pomper les contribuables et d'augmenter dès qu'on a besoin d'argent pour quoique ce soit
    Le problème de France Télévision est aussi celui des contribuables vu que la redevance est incluse dans les impôts...

  • avatar
    merenoel  (privé) -

    Qu'ils diminuent le salaire de certaines et certains en premier, on paie une redevance, pour quoi ? Payer leurs salaires ??? Ou pour avoir des programmes intelligents, avec de bon films ? Pas des télé réalités ou des jeux stupides qu'ils passent en ce moment, et les pubs ça sert à quoi, financer quoi ?? Certaines émissions ?? Il y a 20 minutes de pub pas heure, sans compter la présentation de leurs émissions bâtardes ????

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]