France Loisirs, en redressement judiciaire, a besoin d'un repreneur

France Loisirs, en redressement judiciaire, a besoin d'un repreneur©Pixabay

publié le jeudi 28 octobre 2021 à 13h00

Connu de millions de foyers grâce à ses catalogues et ses boutiques, le leader des clubs de livres en France est à nouveau en redressement judiciaire depuis le 25 octobre, annonce Sud Ouest ce jeudi, la faute notamment à la pandémie de Covid-19.

Le Covid-19 ne fait pas que des pertes humaines. Des entreprises n'y survivent pas.

Les magasins de France Loisirs, souvent installés dans les centres commerciaux, n'ont pas résisté aux confinements successifs et aux fermetures des commerces. Ils assuraient 60% du chiffre d'affaires de la filiale d'Actissia, qui possède aussi Chapitre.com.

Après une restructuration opérée en 2019, France Loisirs voulait lever un emprunt de 20 millions d'euros, mais les 150 boutiques du réseau France Loisirs ont dû baisser le rideau en mars 2020, expliquait le président Adrian Diaconu au site Actualitté. En octobre 2020, Actissia a réussi à obtenir un prêt garanti par l'État de 10 millions d'euros. Mais il n'a pas suffi à redresser l'entreprise.



Le nombre d'abonnés a chuté. "Notre ancien modèle de l'obligation d'achat a été très affecté par la pandémie", a concédé dans Sud Ouest Adrian Diaconu, principal actionnaire d'Actissia. Et le nouveau modèle commercial basé sur un système d'abonnement n'a pas eu le temps d'être développé.

Même si France Loisirs a enregistré 13 000 adhésions depuis le 1er octobre dernier, contacté par Actualitté après la décision du tribunal de commerce de Paris, Adrian Diaconu a confié un amer constat : "Nous n'avons pas réussi à retrouver un niveau d'activité suffisant. En juillet et août, l'activité est moins importante d'habitude, mais en 2021, cela a été catastrophique. Des employés m'ont dit : 'On n'a jamais vu ça, les gens ont disparu'."

France Loisirs est à la recherche d'un repreneur via un appel d'offres. En attendant, les magasins restent ouverts avec l'objectif minimum de conserver le lien avec les membres.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.