France Gall : la surprenante idée d'un collège du Gard

France Gall : la surprenante idée d'un collège du Gard©Capture Wochit

6Medias, publié le lundi 08 janvier 2018 à 17h46

Après avoir rendu hommage à Johnny Hallyday, le collège Diderot de Nîmes a décidé de faire de même pour France Gall, décédée dimanche 7 janvier. Toute la semaine, l'établissement scolaire vibrera au rythme des plus grands tubes de la chanteuse, révèle 20 Minutes.



Les sonneries seront remplacées par des extraits de ses chansons.

"Résiste", "Il jouait du piano debout", "Ella, elle l'a", "Si maman si", résonneront donc toute la semaine dans les couloirs du collège Diderot. Une décision prise par le proviseur en personne, Pascal Besson. "La plupart des élèves qui fréquentent l'établissement ne connaissent pas France Gall, ils ne connaissent pas ces artistes qui font partie du patrimoine de la chanson française. En plus de rendre hommage à cette artiste, c'est une manière de leur faire découvrir ses morceaux", explique-t-il à 20 Minutes.

Mais le directeur n'en est pas à son coup d'essai. Depuis cinq ans, toutes les sonneries traditionnelles ont été remplacées. La musique américaine sera d'ailleurs à l'honneur la semaine prochaine.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - France Gall : la surprenante idée d'un collège du Gard
  • elle fait parti de notre culture au meme titre que tous les compositeurs, musiciens e chanteurs qui ont oeuvré pour la musique et notre plaisir, ces dernières décennies...

    générations des années 60 à nos jours

  • aux septiques, ils ne connaissent pas France Gall mais ils connaissent surement la comédie musicale tirée de ses succès; juste ce ne sera pas la même interprète. belle initiative

  • BEL HOMMAGE pour France!!!!

  • Pourquoi-pas mais beaucoup de nos jeunes ne connaissent pas ,chacun a son époque;

  • ça ne va pas rehausser le niveau des collèges