Français enlevés au Bénin : le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire

Français enlevés au Bénin : le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire
Le Palais de justice de Paris, en juillet 2018.

, publié le lundi 13 mai 2019 à 20h18

La justice est compétente pour enquêter sur les crimes commis contre des ressortissants ou des intérêts français à l'étranger.

Le parquet de Paris a annoncé lundi 13 mai l'ouverture d'une enquête préliminaire après l'enlèvement de deux Français au Bénin. En effet, la justice française est compétente pour enquêter sur les crimes commis contre ses ressortissants français, même s'ils sont à l'étranger.

L'enquête a été ouverte pour arrestation, enlèvement, séquestration et détention arbitraire d'otage commis en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste. Elle a été confiée à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et à la Sous-direction antiterroriste (Sdat). 

Hommage national pour les deux militaires tués


Patrick Picque et Laurent Lassimouillas ont été enlevés le 1er mai pendant un séjour touristique au Bénin. Dans la nuit du 9 au 10 mai, les forces spéciales françaises les ont libérés, ainsi que deux autres otages, au cours d'une intervention "d'une très grande complexité" dans le nord du Burkina Faso. Deux militaires français ont été tués pendant cette opération. Un hommage national va leur être rendu mardi 14 mai aux Invalides. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.