Frais bancaires, gaz, tabac : ce qui change au 1er novembre

Frais bancaires, gaz, tabac : ce qui change au 1er novembre©CHARLY TRIBALLEAU / AFP

, publié le samedi 31 octobre 2020 à 08h00

PRATIQUE. Comme chaque mois, de nouvelles mesures entrent en vigueur. 

Les tarifs du gaz augmentent 


Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie à des millions de foyers français vont augmenter de 1,6% au 1er novembre, en raison de la hausse des cours sur les marchés.

"Cette augmentation est de 0,4% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,9% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 1,7% pour les foyers qui se chauffent au gaz", précise la Commission de régulation de l'énergie. 

Le prix du tabac aussi 

De plus en plus de paquets de cigarettes vont coûter plus de 10 euros. En vertu de la politique de lutte contre le tabagisme du gouvernement, les paquets vont à nouveau augmenter de 50 centimes en moyenne le 1er novembre. Ce qui porte le prix du paquet de Marlboro à 10,4 euros, les Lucky Strike à 10 euros, les Camel à 10,3 euros ou les Vogue à 10,5 euros. 



Le tabac à rouler, les cigares et cigarillos sont également concernés. 
C'est la 11e hausse depuis l'élection d'Emmanuel Macron en mai 2017. Le tabac, responsable de cancers et de maladies cardiovasculaires, tue quelque 75.000 Français chaque année.

Les frais bancaires plafonnés pour les clients fragiles pendant trois mois

Depuis fin 2018, les clients fragiles et surendettés ne peuvent plus se voir facturer plus de 20 ou 25 euros par mois et 200 euros par an pour des frais d'incidents bancaires. A partir du 1er novembre, ces clients seront considérés en fragilité financière "pour une durée minimale de trois mois". Les personnes en situation de surendettement seront considérées en fragilité financière pendant toute la durée d'inscription au fichier national des incidents de paiements. 

Annoncé début juin par le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, ce décret permet, selon lui, aux ménages "fragiles" d'accéder "plus vite" et plus "longtemps" au plafonnement des frais d'incidents bancaires. 

Début de la trêve hivernale 

Du 1er novembre au 31 mars, les expulsion locative sont suspendues. 

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.