Foyers privés d'électricité par la neige : le "cri d'alarme" d'une maire à Emmanuel Macron

Foyers privés d'électricité par la neige : le "cri d'alarme" d'une maire à Emmanuel Macron
Un fourgon d'Enedis en intervention à Tournon-sur-Rhône (Ardèche)

, publié le jeudi 21 novembre 2019 à 14h56

Une semaine après les fortes chutes de neige dans la Drôme et l'Ardèche, des milliers de foyers étaient toujours privés d'électricité. Geneviève Girard, maire de Portes-lès-Valence interpelle l'Elysée.

"Nous ne pouvons plus assumer pour vous, indéfiniment, les défaillances de l'Etat".

La maire de la ville de Portes-lès-Valence (Drôme) a adressé un "cri d'alarme" au président de la République sous la forme d'une lettre ouverte publiée sur la page Facebook de la ville, mercredi 20 novembre. L'édile appelle Emmanuel Macron à prendre la mesure la gravité d'une situation qu'elle juge "largement sous-estimée".


Selon elle, près de 10.000 foyers restaient sans électricité 6 jours après l'épisode d'intempéries du 14 novembre."Depuis 6 nuits, nos administrés doivent affronter des températures inférieures à 8 degrés dans leur maison. Il est à craindre que la situation ne s'aggrave encore", alerte Geneviève Girard. "En 2019, nous sommes capables de conquérir la lune mais bien incapables de ramener la lumière à tous les habitants dans un délai inférieur à 6 jours", s'indigne t-elle.

Au plus fort de l'épisode, la neige, lourde et collante, a provoqué des chutes d'arbres sur les lignes électriques et endommagé les câbles, privant d'électricité jusqu'à 330.000 foyers au total. Des milliers doivent encore vivre dans des conditions rustiques en attendant le retour du courant. "On a entendu un discours d'Emmanuel Macron hier, pendant 1h40, il n'a pas eu un mot pour nos sinistrés. Encore une fois, en ruralité, on est totalement oublié", déplore quant à elle Larence Perez, maire de la commune de La Motte-de-Galaure (Drôme).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.