Force ouvrière : une démission fracassante

Force ouvrière : une démission fracassante©CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 18 octobre 2018 à 00h42

Les membres du comité exécutif de Force ouvrière sont sortis de leur réunion dans le XIVe arrondissement de Paris, mercredi 17 octobre, avec un mot à la bouche : "Tout est sous contrôle". Les cadres du syndicat ont obtenu ce qu'ils réclamaient pour la plupart, le départ de Pascal Pavageau. Le secrétaire général a quitté ses fonctions par un simple mail envoyé à 8h42. Il était en poste depuis six mois.

"Soyez fiers du mal que vous m'avez fait ainsi qu'à l'Organisation"

"Je rends le mandat parce que j'y suis contraint face à la violence et à la haine... À tous les adhérents, je m'excuse de lâcher, mais c'est trop dur", écrit Pascal Pavageau dans son message. Tout a basculé mercredi 10 octobre, lorsque Le Canard enchaîné a révélé l'existence d'un fichier interne. Des

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.