Football : Lille célèbre le sacre du Losc en Ligue 1, sept personnes interpellées

Football : Lille célèbre le sacre du Losc en Ligue 1, sept personnes interpellées
Des supporteurs lillois célèbrent la victoire du Losc, dimanche 23 mai 2021.

publié le lundi 24 mai 2021 à 08h30

Les célébrations doivent se poursuivre lundi après-midi : toute l'équipe du Losc viendra "à la rencontre du public" à bord d'un bus à impériale qui parcourra le centre de Lille, a annoncé la maire de la ville Martine Aubry. 

Bravant le couvre-feu, des milliers de supporteurs ont célébré dimanche soir sur la Grand-place de Lille le sacre du Losc, devenu champion de France de Ligue 1 pour la 4e fois de son histoire. En marge des manifestations de joie, sept personnes ont été interpellées dans la nuit de dimanche à lundi, a indiqué lundi matin la préfecture du Nord. Vingt personnes, dont trois ont dû être transférées à l'hôpital, ont également été prises en charge par la protection civile, a-t-elle ajouté.

"Les forces de l'ordre ont dû procéder à sept interpellations", dont une pour "tentative d'homicide sur les forces de l'ordre au moyen d'un véhicule", a précisé la préfecture.

Trois personnes ont été interpellées pour des jets de projectiles, deux pour des feux de poubelle et une pour détention d'engins pyrotechniques, a-t-elle détaillé.


D'abord empêchés d'atteindre la Grand-Place par un important barrage policier, de premiers groupes de supporteurs s'étaient amassés dimanche soir à ses abords, agitant écharpes et drapeaux aux couleurs de leur équipe, dans un halo rouge des fumigènes et sous les déflagrations de pétard, a constaté un journaliste de l'AFP. "On est les champions ! On est les champions !", "Qui ne saute pas n'est pas un Lillois !", ont chanté les fêtards en direction des policiers, visés aussi par des huées.

Après un détour par une rue adjacente, la foule, grossissant sans cesse, est finalement entrée sur la Grand-place, sans entrave policière, en chantant "We are the champions" et "Freed from désire" et en dansant dans une ambiance festive et bon enfant, aux sons d'une enceinte portable, rythmés de tirs de feux d'artifice. La statue de femme dominant la place sur la "colonne de la déesse" était revêtue d'une écharpe aux couleurs du Losc. Dans toute la ville, les automobilistes ont aussi pris les rues, tous klaxons dehors.

"Ca fait dix ans qu'on attendait ça (...) le contexte est particulier mais on fait avec, il faut fêter ça, c'est un moment ou on peut enfin se rassembler ça fait du bien ! En tant que jeune, c'était difficile cette année. Là on vit tous là même chose c'est l'éclate", jubile Clément, 22 ans,  sous une immense affiche aux couleurs du Losc déployée sur la façade du quotidien régional la Voix du Nord. "Ce soir c'est une libération", s'exclame Mateo Naeye, un Lillois de  21 ans qui suit le Losc "depuis toujours", drapé aux couleurs de son équipe. "Pour toute la France c'est un message d'espoir car certes il y a des investissements à Paris mais ça prouve que n'importe quel club peut le faire. Au delà de Lille ça montre qu'il suffit pas d'avoir de l'argent pour gagner et que le sport l'emporte", s'enthousiasme-t-il. 

"Ce soir ils marquent l'histoire de la ville, ils mettent la ville en transe !" hurle Simon, 27 ans, entre deux bonds, enlacé avec deux amis. "Comment se sentir mieux que ça ? Il n'y a pas que le foot, c'est de la foule, des gens, de l'amour, une ville qui danse" exulte Eléanor, 27 ans, "même pas vraiment supportrice" mais venue vivre la liesse.

Dans la foule, certains portent des masques, d'autres non, mais pas question de distanciation physique. Le préfet du nord, Michel Lalande, avait pourtant appelé samedi les Lillois à "vivre ce moment de sport en toute sécurité, dans un contexte sanitaire qui s'améliore mais reste fragile", demandant "à chacun de continuer à respecter l'ensemble des mesures sanitaires en vigueur et de ne pas faire usage de moyens pyrotechniques sur la voie publique". 

A l'annonce de la victoire de Lille, la maire Martine Aubry avait également appelé à la retenue : "Nous avons tous envie de fêter ce 4e titre de Champion de France, et nous savons que nous devons rester responsables dans le contexte sanitaire actuel. Pour ces raisons et pour la sécurité de tous, je rappelle que l'accès à la Grand-Place sera limité en nombre ce dimanche soir." 

Lundi après-midi, "toute l'équipe viendra à la rencontre du public pour partager le formidable cadeau qu'elle nous offre" à bord d'un bus à impériale qui parcourra le centre sur un parcours "autorisé par la Préfecture", a-t-elle également annoncé, se réjouissant de la victoire de l'équipe. "C'est incontestablement la meilleure équipe de Ligue 1 qui a gagné, la meilleure car la plus cohérente et la plus complète à toutes les lignes de jeu", "c'est aussi la victoire de l'humilité, celle d'une équipe qui n'a jamais transigé sur ses valeurs de solidarité et de combativité", a salué l'édile socialiste. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.