Finistère : le papy-escroc de 81 ans retourne en prison

Finistère : le papy-escroc de 81 ans retourne en prison©Panoramic

, publié le samedi 28 novembre 2020 à 15h46

Recherché par les forces de l'ordre pour des faits d'escroquerie, un homme de 81 ans a été interpellé à Crozon (Finistère) en début de semaine. Vendredi, il a été condamné à deux ans de prison, rapporte Le Télégramme.

Dire qu'il est connu de la justice est, à l'évidence, un doux euphémisme.

Pas moins de 42 mentions figurent dans son casier judiciaire d'après Ouest-France, et il aurait déjà passé la moitié de sa vie derrière les barreaux. Il s'apprête d'ailleurs à y retourner. Le Télégramme révèle en effet que l'homme en question, un escroc multirécidiviste âgé de 81 ans, a été condamné vendredi à deux ans de prison. 



Un "escroc dandy" visé par 15 plaintes en 2020

Recherché par les forces de l'ordre, alors que pas moins de quinze plaintes avaient été déposées à son encontre rien qu'au cours de l'année 2020, l'individu qualifié par la magistrate de permanence au parquet de Quimper d'"escroc dandy", avait été interpellé lundi 23 novembre, dans un hôtel de Crozon. "Il séjournait dans des hôtels et mangeait dans des restaurants puis partait sans payer", a raconté la magistrate. Son astuce ? Celui qui "présente bien" et est toujours chiquement vêtu réserve trois nuits, pour n'en dormir que deux et s'évaporer avant l'addition, mais non sans s'être rempli l'estomac au petit-déjeuner avant de prendre la poudre d'escampette !

Le dandy "louait également des véhicules sans rémunérer les loueurs", a précisé la magistrate, et n'hésitait pas à se faire passer pour un responsable de comité d'entreprise qui voulait acheter du champagne auprès de cavistes. L'octogénaire aurait commis ces actes d'escroquerie dans "des établissements de Vendée, des Côtes-d'Armor, du Centre et de la Touraine", a expliqué la vice-procureure du tribunal de Quimper. C'est à la suite d'un signalement qu'avait fait circuler l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih), un syndicat du secteur, qu'il a finalement été repéré cette fois-ci. Mais rien ne dit que ses aventures ne vont pas se poursuivre lors de sa prochaine sortie. Comme l'a souligné son avocat, monsieur Maurice J. est "un personnage comme [...] on n'en voit plus" !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.