Finistère : la tempête Bella a fait place à un phénomène rare

Finistère : la tempête Bella a fait place à un phénomène rare©Pixabay

, publié le lundi 28 décembre 2020 à 13h40

Une mer d'écume s'est formée sur le port et les plages de Saint-Guénolé (Finistère) dimanche 27 décembre peu de temps après le passage de la tempête Bella.

Le phénomène est rare et impressionnant. C'est une marée blanche qui se propage depuis dimanche après-midi à Saint-Guénolé (Finistère) notamment, rapporte L'Indépendant.

Le port et les plages situés au nord de la pointe de Penmarc'h sont envahis d'écume de mer. Une sorte de mousse blanchâtre charriée par les fortes rafales de la tempête Bella qui a atteint jusqu'à 140 km/h.


De l'écume de mer a aussi été aperçue en Loire-Atlantique autour de Batz-sur-Mer et Saint-Nazaire, ainsi qu'aux Sables-d'Olonne, en Vendée, d'après Ouest France. Ce phénomène toujours étonnant est facilité par la présence de matière organique (phytoplancton) associée à la présence de déchets divers de taille microscopique.

En Australie, mi-décembre, une chienne a même été prise au piège dans un de ces amas de mousse, rapportait The Independent. L'animal, enseveli sous la couche d'écume et que sa propriétaire ne retrouvait pas, poussait des cris de panique. Il a été sauvé par une équipe de journalistes, en tournage à ce moment-là.

La tempête Bella s'est déplacée et sévit désormais dans neuf départements placés en vigilance orange neige-verglas, crues ou vagues-submersion : Landes, Pyrénées-Atlantiques, Gers, Corse-du-Sud, Corrèze, Puy-de-Dôme, Aveyron, Cantal et Corrèze. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.