Financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy : un étonnant circuit d'argent liquide

Financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy : un étonnant circuit d'argent liquide
Jusqu'à 35.000 euros auraient été versés au total (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le dimanche 29 octobre 2017 à 12h40

Les juges qui enquêtent sur un possible financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy, en 2007, ont découvert que de l'argent liquide a bien circulé cette année-là à l'UMP et au quartier général de son candidat, révèlent France Info et France Inter dans l'enquête "Présidentielle 2007, l'argent cashé de l'UMP".



Un circuit d'argent liquide, déjà évoqué par Jérôme Lavrilleux, qui était directeur-adjoint de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. D'anciens salariés ont récemment confirmé ces "compléments de revenus pour les salariés les plus dévoués" devant les policiers de l'Office central de lutte contre la corruption, et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

"JE NE SAIS PAS SI CES MILLIONS DE KADHAFI ONT EXISTÉ"

Jusqu'à 35.000 euros auraient été versés au total, mais la somme pourrait être plus importante. "Ces primes touchées en espèce, nous savions qu'elles étaient occultes, que c'était du net, que nous n'avions pas à les déclarer aux impôts", a expliqué une ancienne secrétaire du QG de Nicolas Sarkozy, qui aurait touché 3.000 euros.

Selon France Inter, Eric Woerth a déclaré aux enquêteurs que ces primes en liquide seraient le fruit de "dons anonymes" arrivés par courrier au siège de la campagne de Nicolas Sarkozy.

"Je ne sais pas si ces millions ou milliards de Kadhafi ont existé, je n'en sais strictement rien mais comme trésorier de la campagne, je ne les ai jamais vus", a déclaré l'ancien trésorier de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 , invité du Grand rendez-vous Europe 1/C News/Les Echos.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU