Fillette empoisonnée par une pile : ses parents portent plainte contre l'hôpital

Fillette empoisonnée par une pile : ses parents portent plainte contre l'hôpital
Les parents de la petite Faustine, décédée en juillet 2017, ont porté plainte contre les médecins qui n'avaient pas détecté l'objet.

Orange avec AFP, publié le vendredi 23 mars 2018 à 19h47

Les parents d'une fillette de 2 ans et demi, décédée en juillet 2017 après l'ingestion d'une pile-bouton, ont porté plainte pour "homicide involontaire" contre l'hôpital et deux médecins qui avaient pris en charge l'enfant.

"S'il n'y avait pas eu de faute caractérisée dès son admission aux urgences, Faustine serait encore parmi nous", a expliqué ce vendredi 23 mars à l'AFP Me Maxence Pascal, l'avocat de Laëtitia et Patrice Aberkane. Le couple a également porté plainte contre X.

Ils ont perdu brutalement leur fille d'une hémorragie "massive", le 15 juillet 2017 au domicile familial à Pont-de-Chéruy (Isère), après un an d'hospitalisation et une vingtaine d'opérations chirurgicales lourdes.

Une simple bronchite d'abord diagnostiquée

À l'origine de ce calvaire, une pile-bouton au lithium que Faustine avait avalée un an plus tôt et qui n'a pas été immédiatement repérée sur une radio effectuée aux urgences de l'hôpital Femme-Mère-Enfant (HFME) de Bron, près de Lyon, où la fillette avait été emmenée en juillet 2016 pour une détresse respiratoire. Une simple bronchite avait d'abord été diagnostiquée.

Selon la mère de la fillette, un des deux médecins mis en cause avait cru voir un médaillon sur la radio, erreur imputée ensuite à l'engorgement des urgences. Me Maxence Pascal déplore que personne n'ait "pris la peine de vérifier si la petite avait un médaillon effectivement ce jour-là. C'est pour nous une faute d'une extrême gravité. Elle a eu pour conséquence que le lithium de la pile s'est consumé et a provoqué la fistule à l'origine de toutes les opérations de Faustine".

La pile sera découverte par l'hôpital 48 heures plus tard après un nouvel examen radiologique et la fillette sera opérée en urgence. L'enfant est décédée un an plus tard à la suite d'une "hémorragie interne et externe massive d'origine gastrique", d'après les conclusions de son autopsie citée dans la plainte.

Déposée en mars auprès du parquet de Lyon, celle-ci vise les Hospices Civils de Lyon (HCL), un neuropédiatre et un pneumologue. Peu après le décès, le Pr Olivier Claris, président de la commission médicale d'établissement des HCL et chef du service néonatalogie à l'HFME, avait reconnu auprès de l'AFP "un retard de diagnostic" en 2016 tout en estimant que le tri avait alors été "fait correctement aux urgences".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
26 commentaires - Fillette empoisonnée par une pile : ses parents portent plainte contre l'hôpital
  • avatar
    QUYATIL13500  (privé) -

    si les parents n'avaient laissé traîner cette pile , le drame ne serait pas survenu non plus .Encore une fois on rejette la faute mais la responsabilité des parents est également en cause et ça j'ai parfaitement le droit de le dire .

  • qui a laissé trainé cette pile ?
    Les parents devraient se poser des questions ?

    oui madame la maman, au sujet de ce médaillon vu, avez vous posé la question ?
    elle avait un médaillon ou pas ?

    Bien triste en effet , seulement j'ai un doute de surveillance chez vous.
    Votre petite fut opérée , donc peut être voir pour le suivit chez vous.

    La justice tranchera

    avatar
    QUYATIL13500  (privé) -

    entièrement d'accord d'ailleurs je me souviens que lorsque l'affaire était sortie aà son début , les internautes ne soutenaient pas les parents qui sont responsables tout autant que l'hôpital .

  • Si leur fille avait avalé la pile bouton à l école , ils porteràient plainte contre la directrice de l école......la petite à avalé la pile chez eux.....ils devraient se sentir eux même coupable d un manque de surveillance et d avoir donné un jouet non adapté à une enfant aussi jeune .

  • Je constate une américanisation du système judiciaire. Les parents incriminent l'hôpital mais au fait, où étaient-ils lorsque leur petite avalait cette pile ?
    Veulent-ils de l'argent ou simplement déculpabiliser en mettant la responsabilité sur d'autres qu'eux-mêmes ?

    non, il veule fric , comme beaucoup aujourd'hui .
    oui nous suivons les américains depuis x temps

  • C'est pas les médecins qui lui ont laissé avaler la pile ! C'est avant tout ,les parents qui sont coupables de négligence ! Il faut arrêter de toujours vouloir mettre la faute sur les médecins...